TNT, Satellite, Cable, ADSL ou Fibre, tous les modes de réception sont sur TVNT

Le gouvernement lance la transition vers un nouveau mode de diffusion

La transition vers une nouvelle norme de diffusion de la TNT, qui obligera les Français à changer leur équipement, va être engagée, a annoncé mardi le gouvernement, tout en soulignant qu'elle ne serait pas modifiée immédiatement.
?"La modernisation technologique de la TNT sera (...) engagée, pour permettre la généralisation de la haute définition et une utilisation plus efficace des fréquences audiovisuelles" et "cela se traduira à terme" par "l'utilisation, par l'ensemble des chaînes de la TNT, de la norme de diffusion DVB-T2", a indiqué Matignon dans un communiqué.
?Le passage à cette nouvelle norme de diffusion avait été préconisé récemment par le président du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), Michel Boyon, dans un rapport remis au Premier ministre sur l'avenir du numérique terrestre.
?Le gouvernement pouvait choisir d'abandonner cette idée, de lancer cette transition tout de suite ou de la remettre à plus tard. Il a choisi la troisième option, une solution de compromis.
?Concrètement, la nouvelle norme permettra de diffuser huit nouvelles chaînes en haute définition, contre six avec la norme actuelle.
?Mais, aucun téléviseur actuel n'étant en mesure de capter le DVB-T2, elle obligera les Français à changer encore leur équipement ou au minimum à acheter un adaptateur. Et ce alors même que l'abandon de l'analogique au profit du numérique hertzien est juste en passe de s'achever le 30 novembre.
?"Fin 2015 - début 2016"

?Le gouvernement n'a pas précisé quand la transition à la nouvelle norme devrait s'effectuer.
?"Mais tout le monde sait que ça tournera autour de fin 2015-début 2016", a indiqué à l'AFP Michel Boyon.
?Au terme d'une réunion interministérielle, le gouvernement a par ailleurs décidé mardi d'abroger prochainement, via un projet de loi, les "canaux compensatoires" ou chaînes "bonus", qui devaient être attribuées sur la TNT à TF1, M6 et Canal+.
?Elles ont été attribuées par la loi à ces groupes historiques, notamment afin de compenser la baisse d'audience, et donc de recettes, provoquée par l'apparition de chaînes concurrentes sur la TNT. Elles devaient normalement commencer à diffuser en novembre.
?Mais la Commission européenne avait jugé fin septembre que l'attribution par la France de ces chaînes était contraire au droit européen, et une abrogation de la loi par le gouvernement était désormais attendue.
?Conséquence de l'abandon de ces chaînes "bonus" et du maintien dans l'immédiat de la norme de diffusion actuelle (le DVB-T), le CSA va pouvoir lancer prochainement un appel à candidature pour six nouvelles chaînes, que permet le DVB-T.
?Les téléspectateurs pourront ainsi "bénéficier d'un enrichissement de l'offre audiovisuelle sans nécessité de se rééquiper", a précisé Matignon.
?Du fait de ces décisions, "le CSA sera en mesure de décider rapidement le lancement d'appels à candidatures qui permettra de diffuser six chaînes supplémentaires en haute définition", a-t-il ajouté.
?Cet appel devrait avoir lieu "avant la fin du mois d'octobre en tout cas, peut-être dès la semaine prochaine", a indiqué Michel Boyon.
?Il sera ouvert aux groupes audiovisuels historiques comme aux nouveaux arrivés sur la TNT ou à de nouveaux prétendants. Ce qui devrait permettre de contenter tout le monde.?Le choix des chaînes et leur lancement devraient ensuite intervenir en 2012. "Je pense qu'on pourrait les connaître en mars", pour un lancement à la rentrée 2012, a indiqué à l'AFP le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand. "C'est le canevas sur lequel on travaille", a-t-il ajouté.

source AFP

Plus d'Actu