05 - Hautes-Alpes [Gap - Mont Colombis]

Puis-je recevoir la TNT dans ma commune et comment ? Débats sur les zones d'ombre...
Modifications sur les émetteurs ...

Re: [05 - Hautes Alpes] Gap, Briançon, Embrun, Les Orres, Serres

Messagepar BAISIN » 29 Juil 2011 18:01

Didier a écrit:Le Dauphiné Libéré, 29 juillet
BRIANCONNAIS TNT: Alain Fardella saisit le CSA
Trois semaines après le passage au numérique, de nombreux foyers du Briançonnais demeurent privés de télévision. Une partie des communes du Monêtier-les-Bains, de la Salle les Alpes, de St-Chaffrey, de Val-des-Prés et la totalité de Névache sont touchées. Depuis le 5 juillet et le passage à la télévision numérique terrestre, « des problèmes majeurs persistent ». « Une partie de la population reçoit un signal de trop faible qualité, voire aucun signal, alors que nos communes sont censées être couvertes par des émetteurs numérisés depuis maintenant plus de 21 jours », continue Alain Fardella.

Jamais 2 sans 3,le passage au tout numérique dans les Alpes fait couler beaucoup d'encre dans le "Dauphiné Libéré",édition par édition.Il y a eu un article dans l'édition Drome,après le 15 Juin.Aujourd'hui,dans l'édition de Briançon.Je sens venir un autre article de ce style dans l'édition de Grenoble,après le 20 Septembre prochain.Les emm......ne font que commencer!Et les comunnes doivent mettre la main au portefeuille,si elles veulent un réemetteur numérisé.
BAISIN
Mammouth
Mammouth
 
Messages: 5761
Inscription: 09 Aoû 2009 20:18
Localisation: Grenoble

Re: [05 - Hautes Alpes] Gap, Briançon, Embrun, Les Orres, Serres

Messagepar Didier » 04 Aoû 2011 13:39

Le Dauphiné Libéré, 4 août
Les émetteurs TNT seraient opérationnels
Près d’un mois après le passage au tout numérique dans le département des Hautes-Alpes, le 5 juillet dernier, de nombreux foyers du Briançonnais demeuraient encore privés de télévision tandis que de nombreux autres attendaient toujours un service fiable.

Saisis du problème, le député de la deuxième circonscription Joël Giraud (PRG) et le président de la communauté de communes du Briançonnais Alain Fardella s’étaient emparés du dossier et avaient fait part de l’exaspération des habitants privés de leurs programmes préférés aux différents acteurs, intervenants et responsables concernés, dont le président du CSA.

Pour les deux élus, il était parfaitement inadmissible “qu’une partie de la population reçoive un signal de trop faible qualité, voire aucun signal, alors que la TNT était censée révolutionner la qualité autant que la réception de l’image”, indique Joël Giraud dans un communiqué.

Une partie des communes du Monêtier-les-Bains, de la Salle les Alpes, de Saint-Chaffrey, de Val-des-Prés et la totalité de Névache étaient encore touchées en fin de semaine dernière.

La colère du député a atteint son paroxysme fin juillet, quand il a reçu un courriel du groupement d’intérêt public France Télé numérique adressé vendredi 29 juillet à l’ensemble des élus de la région, les informant que la mission de la délégation régionale se terminait alors que dans le même temps les problèmes persistaient dans le nord du département.

Cependant, ce mardi 2 août, le directeur délégué de France Télé numérique, Jean-Yves Haby, a apporté les éléments de réponses attendus par le député et la direction technique de ce groupement lui assure qu’il n’y a désormais plus de problème aussi bien dans la vallée de la Clarée que celle de la Guisane, ainsi que dans l’Argentiérois où l’ensemble des émetteurs semblent enfin fonctionner correctement.
Didier
Maître des airs
Maître des airs
 
Messages: 737
Inscription: 06 Fév 2006 18:09
Localisation: Rhône-Alpes

Re: [05 - Hautes Alpes] Gap, Briançon, Embrun, Les Orres, Serres

Messagepar BAISIN » 04 Aoû 2011 18:34

Didier a écrit:Le Dauphiné Libéré, 4 août
Les émetteurs TNT seraient opérationnels
Près d’un mois après le passage au tout numérique dans le département des Hautes-Alpes, le 5 juillet dernier, de nombreux foyers du Briançonnais demeuraient encore privés de télévision tandis que de nombreux autres attendaient toujours un service fiable.

Saisis du problème, le député de la deuxième circonscription Joël Giraud (PRG) et le président de la communauté de communes du Briançonnais Alain Fardella s’étaient emparés du dossier et avaient fait part de l’exaspération des habitants privés de leurs programmes préférés aux différents acteurs, intervenants et responsables concernés, dont le président du CSA.

Pour les deux élus, il était parfaitement inadmissible “qu’une partie de la population reçoive un signal de trop faible qualité, voire aucun signal, alors que la TNT était censée révolutionner la qualité autant que la réception de l’image”, indique Joël Giraud dans un communiqué.

Une partie des communes du Monêtier-les-Bains, de la Salle les Alpes, de Saint-Chaffrey, de Val-des-Prés et la totalité de Névache étaient encore touchées en fin de semaine dernière.

La colère du député a atteint son paroxysme fin juillet, quand il a reçu un courriel du groupement d’intérêt public France Télé numérique adressé vendredi 29 juillet à l’ensemble des élus de la région, les informant que la mission de la délégation régionale se terminait alors que dans le même temps les problèmes persistaient dans le nord du département.

Cependant, ce mardi 2 août, le directeur délégué de France Télé numérique, Jean-Yves Haby, a apporté les éléments de réponses attendus par le député et la direction technique de ce groupement lui assure qu’il n’y a désormais plus de problème aussi bien dans la vallée de la Clarée que celle de la Guisane, ainsi que dans l’Argentiérois où l’ensemble des émetteurs semblent enfin fonctionner correctement.

Quelle hypocrisie! A force de pleurer dans les chaumières,les telespectateurs en auront marre de ces problèmes,et s' équiperont,en reception satellite,voila ce que cherche le CSA!!!!!!!!!! :x
BAISIN
Mammouth
Mammouth
 
Messages: 5761
Inscription: 09 Aoû 2009 20:18
Localisation: Grenoble

Re: [05 - Hautes Alpes] Gap, Briançon, Embrun, Les Orres, Serres

Messagepar SFN » 06 Aoû 2011 15:26

Le pb est simple, TDF avait oublié de synchronisé ses émetteurs entre eux. je pense qu'ils vont le faire prochainement.
Tout diffuseur est responsable de ses équipements
SFN
Coccinelle
Coccinelle
 
Messages: 137
Inscription: 19 Mai 2010 20:40

Re: [05 - Hautes Alpes] Gap, Briançon, Embrun, Les Orres, Serres

Messagepar Didier » 06 Aoû 2011 15:39

Le Dauphiné Libéré, 6 août
Bientôt une télévision locale ?
Il existe une quarantaine de chaînes de télévision locale en France.

Le conseil supérieur de l’audiovisuel vient de le déclarer : il ouvre un appel à candidatures sur pour l’exploitation d’une télévision locale à Gap.

Carrefour entre le Dauphiné et la Provence, le bassin gapençais concentre, selon la zone de diffusion envisagée par le CSA, un potentiel supérieur à 70 000 téléspectateurs et un chiffre d’affaires publicitaire évalué à environ 600 000 euros. L’entreprise qui remporterait l’appel à candidatures pourrait étendre la diffusion à l’ensemble du département, sauf le Buëch, en finançant l’équipement des relais.

Alors, qui sont les candidats potentiels pour exploiter cette chaîne ? On peut imaginer que les sociétés ayant émis un avis lors de la consultation préalable en font partie.

Parmi elles, on compte des professionnels expérimentés du secteur de la télévision locale .

C’est le cas de TV 8 Mont-Blanc, basée à Sevrier (Haute-Savoie) ou de Télé Locale Provence qui émet dans les Alpes-de-Haute-Provence. Autre professionnel des médias, Jean-Marc Passeron qui a apporté sa contribution au débat avec sa société TV Alpes sud.

Un vrai challenge économique
Chacun s’accorde à le dire : les télévisions locales ne gagnent pas d’argent en France et leur modèle économique reste à trouver.

C’est pourquoi les opérateurs espèrent pratiquement tous opérer une synergie de moyens, avec l’aide des collectivités et du privé, pour développer cette télévision locale gapençaise.

« L’entente entre tous, c’est plus raisonnable que l’affrontement » résume Michel Vitelli, patron de Télé Locale Provence.

« Comme c’est difficile sur le plan technique et financier, il faut du temps et que le projet soit le plus ouvert possible à tous les acteurs. Ça ne peut marcher que si c’est collectif », considère Jean-Marc Passeron.

Ce dernier avait déjà obtenu l’autorisation d’émettre en 2001, allié notamment à René Mannent. Il avait finalement renoncé et “rendu” les fréquences au CSA. « À l’époque, les coûts de fabrication étaient très élevés. Avec le numérique, ils ont largement diminué », indique-t-il.

Reste que le chemin risque d’être long avant l’apparition sur le petit écran des premières émissions de “Télé Gap” ou son équivalente.

Le CSA se contente d’indiquer que l’on en est au tout début du processus. D’autres spécialistes du secteur doutent franchement de la faisabilité économique d’un tel projet.

« On saura vers 2013-2014 », estime un professionnel.
Didier
Maître des airs
Maître des airs
 
Messages: 737
Inscription: 06 Fév 2006 18:09
Localisation: Rhône-Alpes

Re: [05 - Hautes Alpes] Gap, Briançon, Embrun, Les Orres, Serres

Messagepar Didier » 26 Nov 2011 20:11

Le Dauphiné Libéré, 26 novembre
APRÈS DES PROBLÈMES RENCONTRÉS LORS DU PASSAGE AU TOUT NUMÉRIQUE TNT : les maires se “déchaînent”
Depuis le passage à la Télévision tout numérique (TNT), nombreux sont les usagers du département à ne plus pouvoir profiter de leur téléviseur.

Le conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a récemment présenté son bilan du passage à la Télévision tout numérique (TNT) dans la région.

Dans la nuit du 4 au 5 juillet derniers, tous les émetteurs analogiques et numériques étaient mis à l’arrêt pour permettre aux diffuseurs de mettre en place le plan de fréquences défini par le CSA. Le 5 juillet, la majorité des émetteurs TNT de la région étaient allumés, suite à quoi les téléspectateurs ont pu profiter des 19 chaînes nationales proposées par le nouveau bouquet. En théorie. Dans les Hautes-Alpes, le rapport du CSA fait état d’une couverture en TNT de 94,1 % de la population. Malheureusement, parmi ces téléspectateurs, nombreux sont ceux qui ne reçoivent qu’une infime partie de ces chaînes, quand le signal de l’émetteur, rigoureusement, ne leur parvient pas du tout. Joël Giraud dénonce “la grande incompétence des techniciens”

De fait, après cette installation, plusieurs communes du département ont rencontré des problèmes d’émission, des usagers rapportant des pertes de signal récurrentes desdits émetteurs.

À l’origine de ces déficits, la géographie particulière du territoire (les montagnes), les conditions météorologiques, ou tout simplement « la grande incompétence des techniciens qui font face à un problème qu’ils ne maîtrisent plus », comme le pense Joël Giraud, maire de l’Argentière-La-Bessée, qui se dit « complètement abandonné. Une fois, j’ai eu les techniciens au téléphone pour l’installation de la TNT chez moi. Ils m’ont demandé : “Vous avez des arbres ?” À l’Argentière, oui, il y en a quelques-uns ; et vous savez ce qu’ils m’ont répondu : “Il faudrait les couper !” La discussion s’est arrêtée là, j’avais l’impression de parler à un demeuré. »

Bref, « la mission TNT a quitté le territoire en disant que tout était “ok” alors qu’aucun problème n’avait été réglé dans certaines communes (secteur de l’Argentière, vallée de la Guisane, vallée de la Clarée), poursuit le maire. Puis, ils sont revenus, ont rapidement augmenté la puissance de l’émetteur et sont repartis ». Malheureusement, poursuit Joël Giraud, « à chaque fois qu’il pleut ou que le vent souffle, on a toujours la moitié des chaînes qui ne fonctionne pas. On attend de voir ce que ça donnera quand il va neiger ! »

Les problèmes d’émission réglés « avant Noël »
Concernant les problèmes d’émissions de signal rencontrés par certaines communes du département, le Conseil supérieur de l’audiovisuel soutient que « ce n’est pas à [lui] de vérifier les émetteurs ».

De fait, ce sont les opérateurs, en lien avec le CSA, qui ont pour mission d’assurer une bonne couverture des zones ainsi que sa maintenance.

« Quand on a des problèmes sur le terrain, on a un rôle de gendarme auprès des opérateurs de multiplexes », explique-t-on encore au CSA.

« Une fois que les problèmes nous sont remontés et que nous avons vérifié qu’ils viennent d’un manquement de l’opérateur, nous les alertons pour qu’ils nous donnent la solution qu’ils comptent mettre en place ainsi que le calendrier de leurs interventions. »

“C’est un travail colossal !”
Une organisation, qui manifestement, laisse entrevoir quelques défaillances en terme de communication : « Sur l’Argentière- la-Bessée, on a eu un premier problème, poursuit-on au Conseil supérieur de l’audiovisuel. L’émetteur a été allumé avec une puissance insuffisante, c’était une erreur. Les opérateurs sont intervenus assez vite pour l’augmenter. Ensuite des problèmes liés à la météo nous ont été rapportés, ce dont nous avons fait part, dernièrement, aux opérateurs, lors d’une réunion. Ils n’ont pas donné suite. Nous allons les relancer ; et si rien ne bouge, on envisagera des mesures coercitives. Mais à leur décharge, on est sur un processus extrêmement complexe avec un nombre très important d’émetteurs à installer. »

Pour Joël-Pierre Dupuis, responsable d’un opérateur, « on est dans une situation où on développe la TNT sur un rythme extrêmement rapide ; c’est un travail colossal. La propagation des ondes n’est pas une science exacte, parfois, on a des difficultés faciles à résoudre, parfois c’est beaucoup plus compliqué ; il faut savoir rester humble devant cette technologie. Une fois, un maire d’une ville du nord-est de la France a fait élaguer tous ses arbres pour pouvoir recevoir le signal ! » .

Quoi qu’il en soit, Joël-Pierre Dupuis assure que les problèmes rencontrés par les communes des Hautes-Alpes devraient être réglés « avant Noël. On ne va quand même pas laisser les gens passer les fêtes sans télé », explique-il. « C’est l’une de nos priorités ! »

Le comité de massif des Alpes devrait se réunir le 2 décembre pour protester
Parce que « ce problème de TNT concerne toutes les Alpes » et que « nous n’avons plus d’interlocuteur », Jöel Giraud réunira le 2 décembre prochain, le comité de massif des Alpes qu’il préside, afin « “d’émettre” une protestation officielle auprès de l’État et du CSA ». Espérons qu’il ne rencontre pas, ce jour-là, de problème de “signal,” ni de réception.

Du côté du Monêtier-les-Bains, le rapport explique qu’après une première intervention “une nouvelle intervention le 8 août a permis de régler les défauts…” Ce que dément le maire, Pierre Bouvier : « Ce n’est pas vrai du tout ! la TNT, c’est un véritable scandale, on reçoit très mal les chaînes. Ce que je pense, c’est qu’énormément de gens ont changé de téléviseur et qu’ils se sont fait arnaquer ! »

Vers un non-paiement de la redevance ?
Enfin, en début de semaine, du côté de Sisteron, le député-maire Daniel Spagnou avait signifié à Michel Boyon, président directeur général du CSA, sa colère face aux problèmes de réception de la TNT dans sa ville et dans le département. Il avait déclaré que si la situation devait perdurer, il pourrait inviter « la population à ne pas payer la redevance en forme de protestation citoyenne ».

Néanmoins, tout n’est pas noir pour autant. Plusieurs communes - dont le signal était également mauvais - ont reçu un dépannage rapide et, a priori, efficace : « La semaine dernière, une équipe est venue régler le problème et je n’ai depuis entendu aucune plainte des usagers, confie à son tour Francine Michel, maire de l’Espinasse. Sur Montgenèvre également, Guy Hermite « n’a pas noté de réclamations particulières ».
Didier
Maître des airs
Maître des airs
 
Messages: 737
Inscription: 06 Fév 2006 18:09
Localisation: Rhône-Alpes

Re: [05 - Hautes Alpes] Gap, Briançon, Embrun, Les Orres, Serres

Messagepar Mic05 » 04 Jan 2012 18:27

Bonjour et bonne année à tous

Comment se fait il que les émetteurs du 04 apparaissent sur la page 1?
je ne retrouve plus les émetteurs du 05

A+Mic
Mic05
Petit ver
Petit ver
 
Messages: 25
Inscription: 16 Juin 2008 20:33

Re: [05 - Hautes Alpes] Gap, Briançon, Embrun, Les Orres, Serres

Messagepar Emmebel » 04 Jan 2012 20:43

Mic05 a écrit:Bonjour et bonne année à tous

Comment se fait il que les émetteurs du 04 apparaissent sur la page 1?
je ne retrouve plus les émetteurs du 05

A+Mic

Merci pour tes bons vœux et bonne année à toi également.

Effectivement les émetteurs des Alpes de Hautes Provence ce sont par erreur retrouvés dans le topic des Hautes Alpes.
Maintenant c'est réparé, merci de l'avoir signalé.
        Modérateur des forums TVnT
    Image
      réception de la TNT sur l'émetteur de CAEN-NORD - HÉROUVILLE
Avatar de l’utilisateur
Emmebel
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 9219
Inscription: 26 Mar 2006 12:31
Localisation: Caen, en Normandie

Re: [05 - Hautes Alpes] Gap, Briançon, Embrun, Les Orres, Serres

Messagepar Jérôme04 » 06 Fév 2012 20:09

Bonjour
Voici l’émetteur d'Orcières 2 - Merlettes
vous pouvez l'ajouter sur la 1ère page.
Image
Réception TNT HD, Multi-satellite motorisé, TNTSAT, Fransat CI+, Mini 4K Free, Mi Box 3 Xiaomi, DAB Pure Move 2520.
Jérôme04
Maître des airs
Maître des airs
 
Messages: 742
Inscription: 19 Mai 2007 20:29
Localisation: Manosque

Re: [05 - Hautes Alpes] Gap, Briançon, Embrun, Les Orres, Serres

Messagepar Didier » 17 Fév 2012 00:45

Le Dauphiné Libéré, 4 février
Léger mieux dans les Alpes du sud
Il y a du mieux mais la santé du patient reste précaire. Le passage à la télévision tout numérique remonte au 5 juillet 2011. Dans les premiers mois, les dysfonctionnements étaient légions dans les Alpes du Sud, nombreux les téléspectateurs à qui manquaient certaines chaînes ou qui recevaient une image de mauvaise qualité.

Sous la pression des élus locaux, les diffuseurs ont fait leur possible pour régler une partie des problèmes. Dans le même temps, les particuliers ont eu recours aux aides financières prévues pour aider à s’équiper les habitants des zones non couvertes et ceux qui, au sein de zones théoriquement couvertes, recevaient mal ou pas du tout la TNT.

C’est ainsi qu’à Ceillac dans le Queyras, zone “blanche” (prévue dans le passage au numérique), les habitants se sont équipés individuellement pour recevoir la télévision par internet. À Névache, la communauté de communes du Briançonnais a fait installer un réémetteur à ses frais. La facture de quelque 50 000 € a été allégée de 11 000 €, aide calculée au prorata de ce qu’auraient touché les villageois en s’équipant individuellement en paraboles. « Il n’y a presque plus de problèmes, note le maire Georges Pouchot. On a toutes les chaînes, sans brouillage. Il y a des petites sautes de temps en temps, mais rien de méchant. » Las, une nouvelle panne a touché Névache jeudi.

Tout le territoire est touché, le Briançonnais est en première ligne
Parfois, les aides financières ont tardé à venir. À Quinson (Alpes-de-Haute-Provence), une trentaine de personnes s’étaient vu refuser l’aide financière – blocage levé ce mercredi. À Prads-Haute-Bléone en revanche, les dossiers sont encore en attente.

Mais si l’amélioration est nette, les dysfonctionnements restent nombreux. Coupures sporadiques ou permanentes, image pixelisée, absence totale d’une ou plusieurs chaînes : les problèmes sont divers et variés. Ils concernent globalement l’ensemble du territoire des Hautes-Alpes et des Alpes-de-Haute-Provence, comme le suggère le résultat de la consultation menée sur notre site internet. Mais ils se concentrent sur certaines zones de montagne.

Le Briançonnais est clairement le secteur le moins gâté. « Le problème est permanent, et exacerbé lorsqu’il faut mauvais temps, notamment en cas d’inversion de température. On n’est pas sorti de l’auberge », observe le député-maire de L’Argentière-la-Bessée Joël Giraud. Pour lui, le passage au numérique a été mal préparé en France, ce qui explique quantité de problèmes.

Un problème de puissance
L’élu indique aussi que le groupe France Télévisions a mandaté un expert, venu le mois dernier évaluer la situation dans le Dignois, l’Ubaye et le Briançonnais. « Son diagnostic est très clair : s’il y a des problèmes de réception dans le Briançonnais et le Pays des Écrins, c’est uniquement parce qu’il n’y a pas suffisamment de puissance pour une couverture correcte de cette zone. À puissance équivalente, ce qui passait en analogique ne passe plus en numérique. »

La solution dans le Briançonnais consisterait donc à augmenter la puissance des émetteurs. Mais ce qui est valable à tel endroit ne l’est pas forcément à tel autre. Et pour venir à bout des dysfonctionnements, il faut que le CSA, les diffuseurs et les opérateurs de multiplex se mettent sur la même longueur d’ondes. Le feuilleton de la TNT est donc loin d’être terminé.
Didier
Maître des airs
Maître des airs
 
Messages: 737
Inscription: 06 Fév 2006 18:09
Localisation: Rhône-Alpes