[36] Bip TV menacée de disparition

Re: [36] Bip TV menacée de disparition

Messagepar Lowtone » 09 Fév 2013 14:23

http://www.lanouvellerepublique.fr/Indr ... ne-1327699
éclaircissements sur le volet politique
Ford Prefect a écrit:Demandez l'heure a quelqu'un qui regarde une chaine d'info il regarde sa montre :D
Avatar de l’utilisateur
Lowtone
Etalon
Etalon
 
Messages: 1126
Inscription: 11 Avr 2009 14:38

Re: [36] Bip TV menacée de disparition

Messagepar Anonymous » 09 Fév 2013 15:16

Un point qui me choque c'est la suppression pure et simple de la subvention.
La réduire me semblerait plus logique.
Anonymous
 

Re: [36] Bip TV menacée de disparition

Messagepar Lowtone » 11 Fév 2013 07:20

Voyant tout ce que le maire à pu faire ça ne me choque même plus :mrgreen: --|-- :arrow:
Ford Prefect a écrit:Demandez l'heure a quelqu'un qui regarde une chaine d'info il regarde sa montre :D
Avatar de l’utilisateur
Lowtone
Etalon
Etalon
 
Messages: 1126
Inscription: 11 Avr 2009 14:38

Re: [36] Bip TV menacée de disparition

Messagepar Lowtone » 12 Mar 2014 11:03

Indre - Châteauroux - Ces questions qui font débat

La Ville doit-elle participer au financement de Bip TV ?

11/03/2014 05:46


Département et Région doivent financer

> Gil AVÉROUS, Une nouvelle ambition pour Châteauroux. Bip TV étant une télévision départementale, il revient aux grandes collectivités (Département et Région) de la financer. En effet, pourquoi Châteauroux paierait alors qu'Argenton et Le Blanc, par exemple, ne le feraient pas??

Signer une nouvelle convention

> Éric BELLET, Châteauroux autrement, l'humain d'abord. Le pluralisme des moyens d'information est un des piliers de l'exercice démocratique. Bip TV fait partie des médias qui enrichissent et équilibrent les points de vue de chacun. Il est essentiel pour que le citoyen accède à une véritable connaissance de la vie de la cité, lui permettant ainsi de dépasser le stade de la simple opinion.
Bip TV est aussi un indispensable relais pour le milieu associatif, culturel, politique et sportif au niveau local.
Une nouvelle convention sera signée pour définir les missions de chacun.

Construire un projet

> Mark BOTTEMINE, Châteauroux, une ville qui vous rassemble. La télévision est un véritable enjeu démocratique. Elle contribue au lien social, à l'identité territoriale et au développement local. Quel lien avec le cinéma ou les plateformes numériques?? Quelle place pour l'expression des habitants dans son fonctionnement?? Quelle place pour l'éducation à l'image dans les écoles?? Les moyens à y consacrer, budgétaires ou humains, dépendent du projet qui répondra à ces questions. En 2011, le président de l'agglomération a décidé d'abandonner le soutien à Bip TV, la télévision d'Issoudun dont le financement avait mis fin à TLC, télévision associative diffusée sur le réseau câblé depuis 1999. Nous avons déjà affirmé notre soutien à Bip TV qui devra se construire autour d'un projet en cohérence avec les objectifs cités.

Renégocier avec le maire d'Issoudun

> Arnaud CLÉMENT. Châteauroux ensemble. Je le pense. Elle est la seule à fonctionner en France avec le statut de chaîne publique et c'est un atout à mettre en avant pour notre collectivité. Cependant, je renégocierai avec le maire d'Issoudun les conditions dans lesquelles nous pourrons à nouveau intervenir dans son financement. J'ai déjà des idées là-dessus.

Son indépendance n'est pas garantie

> Matthieu COLOMBIER, Rassemblement Bleu Marine pour Châteauroux. Bip TV a toute sa place en tant que télévision départementale de qualité. En revanche, il est important d'avoir des médias politiquement indépendants et qui ne soient pas au service de telle ou telle personnalité politique. Or, dans le cas de Bip TV, il est de notoriété publique que cette chaîne de télévision est née de la seule volonté d'André Laignel, maire PS d'Issoudun, et qu'il y possède une certaine influence. Tant que la totale indépendance vis-à-vis de formations ou personnalités politiques ne sera pas garantie, ni la ville de Châteauroux, ni la Cac n'a à participer au financement de Bip TV.

Télévision à but non lucratif
> Élisabeth MILON, Lutte ouvrière. Au lieu d'aider les capitalistes qui viennent empocher les subventions des collectivités sans aucun contrôle de la population, et sans réduire le chômage pour autant, l'argent pourrait être utile à une télévision sans but lucratif. Il serait choquant qu'une télévision locale disparaisse, faute de financement suffisant.
Dans tous les domaines, alors que l'on réduit les budgets utiles à la population, les caisses ne sont jamais vides quand il s'agit de financer le secteur privé avec l'argent public.

Un média comme les autres

> Régis TELLIER. Bip TV est devenu en quelques années un acteur médiatique majeur de notre territoire. A ce titre, sa pérennité nous concerne tous en tant que responsables publics. Pour autant, je ne pense pas qu'il faille revenir à un financement par le biais de subvention. Bip TV est un média comme le sont la NR ou FB Berry, je considère que nous devons les traiter sur un pied d'égalité, par exemple en achetant de l'espace publicitaire ou des prestations de services pour la Ville ou la Cac. L'indépendance financière est à ce prix et n'est-ce pas aussi le gage de l'indépendance tout court??

Les intertitres sont de la rédaction.


http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre/Communes/Châteauroux/n/Contenus/Articles/2014/03/11/La-Ville-doit-elle-participer-au-financement-de-Bip-TV-1824997
Ford Prefect a écrit:Demandez l'heure a quelqu'un qui regarde une chaine d'info il regarde sa montre :D
Avatar de l’utilisateur
Lowtone
Etalon
Etalon
 
Messages: 1126
Inscription: 11 Avr 2009 14:38