Décodage Discret (20 ans après)

Différents standards (PAL, SECAM, NTSC), histoire et évolution de la TV analogique...

Re: Décodage Discret (20 ans après)

Messagepar BAISIN » 05 Sep 2013 22:50

J' avais fait un enregistrement crypté DISCRET( j'ai été abonné à Canal + analogique en 1986/1987), je conservais soigneusement les codes du mois concerné, et ça décryptait l' image convenablement. Pour le son, c' était une autre paire de manches !

De toutes façons, même avec la méthode conventionnelle, le son décrypté était pourri, avec résidus audibles à 8/10 Khz !

Pour ceux qui ont notés les codes mensuels sur la K7 vidéo analogique, enregistrée cryptée, on les revalide à chaque visualisation.

Il ne faut pas oublier que en 1985, tous les magnétoscopes analogiques ne pouvaient pas, systématiquement insérer le décrypteur et le traitement vidéo( la sortie tuner directe CVBS n' était pas présente sur tout le parc des scopes )
BAISIN
Mammouth
Mammouth
 
Messages: 6607
Inscription: 09 Aoû 2009 21:18
Localisation: Grenoble

Re: Décodage Discret (20 ans après)

Messagepar Anonymous » 06 Sep 2013 00:31

Bon franchement qui pouvait penser que le son crypté etait enregistrable?
En numerique peut etre mais surement pas en analogique a cause de la bande passante et surtout du jitter..
Anonymous
 

Re: Décodage Discret (20 ans après)

Messagepar marceljack » 06 Sep 2013 09:25

Anonymous a écrit:Bon franchement qui pouvait penser que le son crypté etait enregistrable?
En numerique peut etre mais surement pas en analogique a cause de la bande passante et surtout du jitter..
Le problème du son des systèmes Discret et Syster c'est que les fréquences audio comprises entre 0 et 3 kHz (les plus importantes) se retrouvent après transposition entre 12,8 et 9,8 kHz, une zone que la plupart des magnétoscopes ne couvrent pas ou très mal, surtout sur la piste mono (ne pas oublier que la vitesse de défilement de la bande est de l'ordre de 2 cm/s), c'est la principale raison qui fait que le son "crypté" n'était pas enregistrable correctement.
Je ne sais pas ce que cela aurait donné sur la piste HiFi mais je pense que même dans ce cas le résultat aurait été mauvais à cause de l'imperfection de la réponse d'ensemble préaccentuation à l'enregistrement/désaccentuation à la reproduction dans la zone 9,8 à 12,8 kHz.

C'est d'ailleurs pour ça que le son stéréo de C+ sur AB3 était émis en clair car la réponse préaccentuation à l'émission/désaccentuation à la réception aurait provoqué des distorsions désastreuses sur la plupart des récepteurs.
Si C+ a continué jusqu'à la fin à crypter le son mono c'est à parce que le décodeur Syster français ne permettait pas de ne décrypter que l'image à moins de bricoler un cordon péritel qui bypassait le décodeur. Sur un récepteur satellite analogique on pouvait choisir sur la péritel "décodeur" de ne décoder que l'image et donc de laisser passer le son stéréo en direct.
Modérateur des forums tvnt.net

Installation TNT: Paris: VTU50 collective 21-60 / Royan: Lambda 9 + préampli
TV HD: Thomson FE9234B, Philips 39PFL3807, Acer AT2356,
PC: Pinnacle PCTV310i & 310e, Technaxx DVB-S3, Techgear Diversity Stick, Terratec TStick+
marceljack
Brigades du Tigre
Brigades du Tigre
 
Messages: 21527
Inscription: 06 Oct 2005 18:59
Localisation: 75019 PARIS

Re: Décodage Discret (20 ans après)

Messagepar Anonymous » 06 Sep 2013 10:16

Plus que la bande passante c'est le pleurage et les fluctuations de vitesse qui causent probleme.
Dans le décodeur officiel il y avait une belle tentative de correction en générant le 12800 Hz par une PLL
asservie aux tops trame mais je pense que cela ne devait pas suffire.même sur un magnétoscope pro
Anonymous
 

Re: Décodage Discret (20 ans après)

Messagepar marceljack » 06 Sep 2013 11:02

Anonymous a écrit:Plus que la bande passante c'est le pleurage et les fluctuations de vitesse qui causent probleme.
Dans le décodeur officiel il y avait une belle tentative de correction en générant le 12800 Hz par une PLL
asservie aux tops trame mais je pense que cela ne devait pas suffire.même sur un magnétoscope pro
Le pleurage est relativement faible car tous les moteurs sont asservis sur un magnétoscope mais si le signal essentiel (situé au-dessus de 10 kHz) ne passe pas, on n'entendra même pas le résultat du pleurage :wink:
Quant à la méthode de génération du 12,8 kHz sur le décodeur officiel, c'était pour utiliser la même qu'à l'émission et éviter ainsi tout décalage sur les fréquences restituées pour ne pas avoir le même genre d'effet que sur un BFO mal accordé en BLU (et accessoirement pour économiser un quartz).
Modérateur des forums tvnt.net

Installation TNT: Paris: VTU50 collective 21-60 / Royan: Lambda 9 + préampli
TV HD: Thomson FE9234B, Philips 39PFL3807, Acer AT2356,
PC: Pinnacle PCTV310i & 310e, Technaxx DVB-S3, Techgear Diversity Stick, Terratec TStick+
marceljack
Brigades du Tigre
Brigades du Tigre
 
Messages: 21527
Inscription: 06 Oct 2005 18:59
Localisation: 75019 PARIS

Re: Décodage Discret (20 ans après)

Messagepar Anonymous » 06 Sep 2013 11:32

Pas d'accord :-)
Prenons un son a 300Hz
Encodé il devient 12800-300=12500Hz
Admettons une erreur de vitesse de 1% enregistrement + lecture
le 12500Hz devient variable entre 12625 et 12375
après décodage avec un 12800Hz fixe le 300Hz fluctue entre 175 et 425 Hz.
Ca s'entend vachement et avec de la musique c'est pire :-)
Pour l’asservissement du 12800 a la fréquence trame il est aussi possible que cela soit pour
compenser aux fréquences très basses le résidu de bande latérale .
La on décode en DSB et la phase de la porteuse est importante.
C'est du grand luxe mais il suffit de regarder les filtres actifs pour comprendre que
celui qui a pensé ça était un puriste.
le syster et les décodeurs pirates ne s’embêtaient pas avec cela :-)
PS: il y avait aussi un circuit avec 2 potentiomètres pour annuler en phase et en amplitude
le résidu de 12800Hz en sortie.
Je suis pas audiophile mais un tel raffinement pour du son mono en AM m'inspire le respect.
Anonymous
 

Re: Décodage Discret (20 ans après)

Messagepar marceljack » 06 Sep 2013 21:21

Pas d'accord non plus sur la valeur du pleurage que tu prends comme hypothèse.
Même sur un mauvais tourne-disque, un pleurage de 1% est inacceptable; sur un magnétoscope avec asservissement de vitesse il est au moins 10 fois si ce n'est 100 fois plus faible (autrement le suivi des pistes vidéo serait sérieusement compromis).
Mais comme la bande passante de la piste mono des magnétoscopes atteignait péniblement 10 kHz, c'est une discussion purement théorique. :wink:
Modérateur des forums tvnt.net

Installation TNT: Paris: VTU50 collective 21-60 / Royan: Lambda 9 + préampli
TV HD: Thomson FE9234B, Philips 39PFL3807, Acer AT2356,
PC: Pinnacle PCTV310i & 310e, Technaxx DVB-S3, Techgear Diversity Stick, Terratec TStick+
marceljack
Brigades du Tigre
Brigades du Tigre
 
Messages: 21527
Inscription: 06 Oct 2005 18:59
Localisation: 75019 PARIS

Re: Décodage Discret (20 ans après)

Messagepar BAISIN » 06 Sep 2013 21:56

Même "charcuté", le son mono permettait, mais difficilement, d' entendre le dialogues, quand même, mais, l' image, elle restait exploitable et regardable.

Le malheur des uns faisant le bonheur des autres, le son Stéréo analogique de C+( et MCM avant de passer au DVB-S), sur 5° W( AB 3), était en FM, en clair :D , avec une superbe qualité, pour de l' analogique :D . MCM était sur 8° Ouest TELECOM 2A.
Pour rester dans le Discret, j'ai connu ceux qui décryptaient les émissions soumises à droits, de la RAI( cryptage uniquement de l' image), comme le foot(calcio).
BAISIN
Mammouth
Mammouth
 
Messages: 6607
Inscription: 09 Aoû 2009 21:18
Localisation: Grenoble

Re: Décodage Discret (20 ans après)

Messagepar Anonymous » 06 Sep 2013 22:03

marceljack a écrit:Pas d'accord non plus sur la valeur du pleurage que tu prends comme hypothèse.

Oui j'ai pris des valeurs un peu fortes pour simplifier les calculs :-)
En fait je pense que pleurage correspond a des variations rapides plus ou moins erratiques qui peuvent
effectivement être intolérables.
La je pense a une erreur qui peut être stable comme celle d'un film 24 i/s lu a 25 qui donne une erreur de 4%.
Ceci passe totalement inaperçu même des inconditionnels du dolby 5.1
Mais dans le cas du discret c'est catastrophique.
Même en numérique la stabilité et la précision des horloges est peu soignée et un enregistrement de 24H se retrouv
e décalé de plusieurs minutes alors qu'on le relit sur le même PC qui a servit a le faire.
Anonymous
 

Re: Décodage Discret (20 ans après)

Messagepar Lowtone » 03 Juil 2021 14:27

Anonymous a écrit:Demandez l'heure a quelqu'un qui regarde une chaine d'info il regarde sa montre :D
Avatar de l’utilisateur
Lowtone
Etalon
Etalon
 
Messages: 1216
Inscription: 11 Avr 2009 14:38