Et l'analogique ? N'en parlons plus

Différents standards (PAL, SECAM, NTSC), histoire et évolution de la TV analogique...

Et l'analogique ? N'en parlons plus

Messagepar marceljack » 14 Nov 2011 11:46

Bonjour,
A en juger par le nombre décroissant de posts dans cette rubrique, il va falloir bientôt changer son titre ... :cry:

Et l'analogique ? N'en parlons plus ...
Modérateur des forums tvnt.net

Installation TNT: Paris: VTU50 collective 21-60 / Royan: Lambda 9 + préampli
TV HD: Thomson FE9234B, Philips 39PFL3807, Acer AT2356,
PC: Pinnacle PCTV310i & 310e, Technaxx DVB-S3, Techgear Diversity Stick, Terratec TStick+
marceljack
Brigades du Tigre
Brigades du Tigre
 
Messages: 21527
Inscription: 06 Oct 2005 18:59
Localisation: 75019 PARIS

Re: Et l'analogique ? N'en parlons plus

Messagepar Marc2 » 14 Nov 2011 12:14

On a peut-être fait le tour du sujet...
Avatar de l’utilisateur
Marc2
Etalon
Etalon
 
Messages: 1816
Inscription: 30 Oct 2007 00:45

Re: Et l'analogique ? N'en parlons plus

Messagepar Anonymous » 14 Nov 2011 14:06

Bonjour
C'est vrai qu'au niveau émetteurs ses jours sont comptés mais pour moi avec la multiplication des sources
cryptées ADSL,SAT, etc, ça reste le meilleur moyen de les visualiser sur plusieurs TV dans un foyer.
Incontournable aussi dans certains cas pour l'enregistrement.
D'autres applications plus pointues qui ne tolèrent pas le retard de la compression/décompression du numerique
en restent aussi tributaires.
Anonymous
 

Re: Et l'analogique ? N'en parlons plus

Messagepar JeffM » 14 Nov 2011 14:15

J'ai quelques questions qui pourraient peut-être revivifier ce forum.

La première concerne les raisons de la norme I des Britanniques.

Il est de bon ton chez les "spécialistes" de vilipender la France, terre de protectionnisme et qui a choisi le 819 lignes,le SECAM, la norme L etc. uniquement pour protéger son industrie. J'aimerais connaître les raisons du choix de la norme I par les Britanniques lorsque, dans les années 60, ils ont prévu d'abandonner le 405 pour une norme 625 ligne en vue de la couleur. A partir du moment où ils choisissaient une norme très proche de la norme B/G (appelée CCIR à l'époque), pourquoi n'ont ils pas été jusqu'au bout. Y avaient il de réelles raisons techniques liées à la norme A (405 ligne) ou biens ne serait ce pas aussi, chez ce pays champion du libre-échange, une mesure protectionniste.
JeffM
Coccinelle
Coccinelle
 
Messages: 98
Inscription: 16 Aoû 2010 15:15

Re: Et l'analogique ? N'en parlons plus

Messagepar marceljack » 14 Nov 2011 14:34

JeffM a écrit:J'ai quelques questions qui pourraient peut-être revivifier ce forum.
La première concerne les raisons de la norme I des Britanniques.
Il est de bon ton chez les "spécialistes" de vilipender la France, terre de protectionnisme et qui a choisi le 819 lignes,le SECAM, la norme L etc. uniquement pour protéger son industrie. J'aimerais connaître les raisons du choix de la norme I par les Britanniques lorsque, dans les années 60, ils ont prévu d'abandonner le 405 pour une norme 625 ligne en vue de la couleur. A partir du moment où ils choisissaient une norme très proche de la norme B/G (appelée CCIR à l'époque), pourquoi n'ont ils pas été jusqu'au bout. Y avaient il de réelles raisons techniques liées à la norme A (405 ligne) ou biens ne serait ce pas aussi, chez ce pays champion du libre-échange, une mesure protectionniste.
Bonjour,
La raison est à mon avis que la BBC est et a toujours été perfectionniste au niveau de la qualité de l'image.
La norme B/G avec son écart interporteuse de 5,5 MHz est optimisée pour des canaux de 7 MHz utilisés en VHF (norme B) et "gaspille" inutilement 1MHz de bande passante en UHF ou les canaux sont de 8 MHz. Une des raisons d'avoir maintenu l'écart interporteuse en UHF (norme G) est peut-être que les tout-premiers adaptateurs UHF pour les TV du parc convertissaient un canal UHF norme G en un canal VHF norme B, ce qui oblige à avoir le même écart son/image.

Les Anglais, qui n'utilisaient pas de canaux de 7 MHz en VHF mais des canaux de 5 MHz avec des caractéristiques complètement différentes (modulation positive, son AM ...) n'avaient pas de possibilité de compatibilité entre UHF et VHF et ont donc cherché à mieux utiliser le canal UHF de 8 MHz en augmentant l'écart son/image, ce qui permet entre autres de ne plus tronquer le signal PAL côté fréquences élevées. Il y a d'autres différences mineures au niveau du retard de groupe chroma/video dont la plupart des téléviseurs ne tient pas compte.
Maintenant, on peut se demander pourquoi ils n'ont pas carrément adopté la norme D/K pré-existante où l'écart est de 6,5 MHz... :?:

Mais il n'y a aucun protectionnisme à passer l'écart interporteuse de 5,5 à 6 ou 6,5 MHz car c'est vraiment une différence mineure à laquelle il a toujours été très facile de s'adapter au niveau du récepteur.
Contrairement à la combinaison vidéo positive + son AM + chroma SECAM qui affecte l'architecture de la FI et demande une chroma complètement différente :!:
Modérateur des forums tvnt.net

Installation TNT: Paris: VTU50 collective 21-60 / Royan: Lambda 9 + préampli
TV HD: Thomson FE9234B, Philips 39PFL3807, Acer AT2356,
PC: Pinnacle PCTV310i & 310e, Technaxx DVB-S3, Techgear Diversity Stick, Terratec TStick+
marceljack
Brigades du Tigre
Brigades du Tigre
 
Messages: 21527
Inscription: 06 Oct 2005 18:59
Localisation: 75019 PARIS

Re: Et l'analogique ? N'en parlons plus

Messagepar JeffM » 14 Nov 2011 15:06

Je ne suis pas entièrement convaincu. Je ne sais pas exactement quand les anglais ont choisi cette norme, mais je suppose que c'est à peu près en même temps que le choix de la deuxième chaine française, aux environs de 1961. A ce moment là, le PAL existait tout juste ou pas encore. Les Anglais à cette époque prônait le choix du NTSC américain comme standard unifié européen. Le NTSC modifié 50 Hz aurait été encore plus au large dans un canal 8 MHz et donc ce n'est pas le gâchis de MHz qui semblait gêner les Anglais. Ajouté à ta remarque sur le non choix de la norme OIRT, et sur le fait que même si la modification des TV est faible, elle entraine quand même des frais supplémentaires, il me semble que la possibilité d'un choix semi protectionniste subsiste. Le protectionnisme n'est pas seulement économique, le syndrome NIH (not invented here) est bien d'origine anglo-saxonne et n'est pas limité à la France.
JeffM
Coccinelle
Coccinelle
 
Messages: 98
Inscription: 16 Aoû 2010 15:15

Re: Et l'analogique ? N'en parlons plus

Messagepar Anonymous » 14 Nov 2011 16:39

Bonjour
En fait la bonne question est peut être:
Pourquoi les canaux UHF ont ils été fixés a 8 Mhz alors que seuls la France et l'Angleterre en ont tiré profit ?
Il me semble qu'avec des canaux si larges plus que le décalage de la porteuse son c'est la/les sous porteuses chroma
qui étaient trop basses.
Sur ce point les normes B/G faisaient un beau gachi de ressources pour garder, a moindre cout ,la compatibilité VHF
la France et l'Angleterre n'avaient pas ces impératifs et ont ,avec plus ou moins de bonheur , innové.
Le protectionnisme visait plus a l’époque a faciliter l'exportation de nos produits qu'a interdire l'importation de ceux des autres.
Anonymous
 

Re: Et l'analogique ? N'en parlons plus

Messagepar JeffM » 14 Nov 2011 17:51

C'est vrai que c'est une question intéressante. Les Américains semblent avoir conservé la largeur de 6MHz des canaux VHF lorsqu'ils ont ouvert les UHF à la télévision. Pourquoi l'Europe qui avait déjà des canaux plus larges à 7 MHz a décidé de les élargir encore à 8 ?
JeffM
Coccinelle
Coccinelle
 
Messages: 98
Inscription: 16 Aoû 2010 15:15

Re: Et l'analogique ? N'en parlons plus

Messagepar Anonymous » 14 Nov 2011 20:03

Ce qu'il faut garder a l'esprit c'est qu'avec la technologie de l’époque passer de 200Mhz a 800 n’était pas une mince affaire.
Il n'y avait que des tubes utilisables a l’époque ,ni CAF, ni PLL et une dérive de 1 Mhz d'un oscillateur local a 800 Mhz n’était
pas exceptionnelle.
On ne s'est pas non plus précipité pour utiliser les canaux UHF élevés mais on a sans doute sous estimé les progrès techniques.
Anonymous
 

Re: Et l'analogique ? N'en parlons plus

Messagepar marceljack » 15 Nov 2011 00:06

JeffM a écrit:C'est vrai que c'est une question intéressante. Les Américains semblent avoir conservé la largeur de 6MHz des canaux VHF lorsqu'ils ont ouvert les UHF à la télévision. Pourquoi l'Europe qui avait déjà des canaux plus larges à 7 MHz a décidé de les élargir encore à 8 ?
L'Europe de l'Ouest avait des canaux VHF à 7 MHz mais l'Europe de l'Est avait déjà des canaux à 8 MHz (norme D, sauf l'Allemagne de l'Est alignée sur l'Ouest pour permettre facilement la réception réciproque; ne pas oublier que ce choix date d'avant le mur de Berlin...).
A l'époque tout le monde pensait que 48 canaux UHF suffiraient largement, c'est pourquoi personne ne s'est opposé au passage à des canaux de 8 MHz en UHF à la demande de la France qui ne voulait pas trop réduire la résolution par rapport au 819 lignes (en 625 lignes/50Hz il faut une bande video de 6 MHz pour avoir une résolution horizontale équivalente à la résolution verticale).
Les canaux américains de 6 MHz ont été définis au départ (1939) pour un système à 441 lignes/60 Hz et n'ont pas été élargis lors du changement pour le 525 lignes (1941), mais la résolution horizontale est devenue inférieure à la résolution verticale.
Les canaux UHF (peu utilisés aux USA pendant longtemps) ont gardé la même largeur parce qu'il n'y avait pas de raison de changer vu que les USA étaient seuls à faire ce choix, contrairement à l'Europe où on a du faire des compromis entre ce que voulaient les différents pays.
A noter que l'Australie et la Nouvelle Zélande utilisent le PAL avec des canaux de 7 MHz en UHF.
Modérateur des forums tvnt.net

Installation TNT: Paris: VTU50 collective 21-60 / Royan: Lambda 9 + préampli
TV HD: Thomson FE9234B, Philips 39PFL3807, Acer AT2356,
PC: Pinnacle PCTV310i & 310e, Technaxx DVB-S3, Techgear Diversity Stick, Terratec TStick+
marceljack
Brigades du Tigre
Brigades du Tigre
 
Messages: 21527
Inscription: 06 Oct 2005 18:59
Localisation: 75019 PARIS