Fin du magnétoscope

Différents standards (PAL, SECAM, NTSC), histoire et évolution de la TV analogique...

Re: Fin du magnétoscope

Messagepar kmf31 » 16 Aoû 2016 09:51

kiki37 a écrit:
kmf31 a écrit:Moi j'ai encore un stock de K7 audio vierges dans leur emballage d'origine que j'avais achete il y plus de 25 ans pour mon magnetophone assez haute gamme. C'etait des Denon HD7:
J'ai toujours ce magnetophone et en principe il marche toujours .

Tu es battu !, moi j'ai toujours mon magnétophone à bande magnétique, avec ses deux bobines et sa bande amorce qu'il fallait accrocher sur la bobine réceptrice !( Encore un truc qui mettrait les "d'jeunes" sur le cul :lol: )
Image

On va ouvrir un rayon "vintage" :lol:


En effet. :lol:
Je suppose un vieux magnetophone a bande manetique a potentiellement meme une qualite superieure
a un magnetophone a K7 vu de la vitesse et largeur de bande superieure, enfin a conditions egales (meme type de bande et absence/presence des choses comme le Dolby B ou C).
Avec de bandes de qualite superieure et le Dolby B,C la K7 audio a quand meme pu "s'approcher" a une assez bonne qualite audio mais aussi sous condition d'investir dans le materiel haute gamme qui etait cher (2-3 fois plus cher que les bons lecteurs de CD dans les annees debut 90). De ce point de vu l'arrivee du CD audio a en effet revolutionne le marche de musique. Seulement au debut et meme plus tard les editeurs de CD ont quand meme commis des erreurs lourdes, a savoir (re)enregistrer les choses jusqu'au regime de saturation et parfois avec des distorsions moches. Par exemple j'avais un tres bon vinyl que j'avais rachete plus tard en CD (je crois vraiment les memes sources) et c'etait moche, simplement pour un effet de saturation/distorsions. Cela a en effet contribue a bousiller la reputation du CD de maniere inutile ...

Enfin, de nos jours j'ai encore aussi un "vieux" lecteur CD avec beaucoup d'elements de confort (bien plus que les lecteurs DVDs de base qui savent en principe lire les CDs) et je peux aisement graver de CDs avec la musique dispo sur l'ordinateur mais meme cela fait trop de boulot. J'ai simpliment relie mon PC par cable optique a l'ampli et j'utilise directement le PC pour jouer la musique. En plus j'ai une telecommande USB sur PC qui marche bien avec vlc (pas seulement pour la musique mais aussi pour la tele/video) ...
J'ai aussi relie un lecteur mp3 de base (un assez ancien modele) ou une tablette par le cable casque vers un ampli ce qui marche vraiment bien, sauf que la tablette reduit reglement le volume en disant que ce n'est pas bon pour les oreilles, sauf que ca ne sort pas sur un casque mais des vraies enceintes ... :mrgreen: \o-

On peut aussi mentionner le DAT qui existait a un certain moment (aussi debut 90 et un peu apres) qui utilisait des bandes semblables a des K7 VHS mais en plus petit et avec un enregistrement audio en numerique mais qui implementait aussi des limitations (DRM) pour des copies numeriques des CDs (je crois une seule generation de copie seulement). C'etait aussi assez cher et je crois ca n'a pas aboutit sur le marche audio car a cet epoque ou un peu apres (annees fin 90) on commencait deja a pouvoir graver de CDs sur PC et alors l'histoire de la copie numerique etait reglee ...

C'est quand meme drole l'histoire entre "reussite commerciale" et "qualite technique objective", a la fois pour l'audio et pour le video. Souvent c'est celui qui est la au bon moment avec un truc simple qui fonctionne qui gagne et pas celui qui est "objectivement" (techniquement) superieure. Un tres bon truc peut echouer si c'est trop tard et avec une autre technologique encore superieure (ex: DAT envers graveurs CD sur PC).
Ca s'applique aussi a V2000 envers VHS et a d'autres choses. Par exemple le Laserdisc n'a pas tres bien marche et le DVD un peu apres a super reussi, tellement bien que ca survit encore maintenant avec la concurrence des Blurays (et cote prix un Bluray n'est pas tellement plus cher ...).
Modérateur des forums TVNT
---
Réception TNT depuis les deux émetteurs de Toulouse Lafilaire et Pech David
kmf31
Brigades du Tigre
Brigades du Tigre
 
Messages: 6022
Inscription: 27 Juin 2005 14:12

Re: Fin du magnétoscope

Messagepar jeanphi73 » 16 Aoû 2016 13:20

marceljack a écrit:
BAISIN a écrit:Pour moi, ce traitement spécial VHS SECAM avec division par 4 reste la solution la plus stupide que nous ont imposé les importateurs de VHS en France, alors que le reste des pays SECAM utilisaient le traitement MESECAM.
Où as-tu vu que ce sont les "importateurs de VHS" (qui n'avaient certainement aucune connaissance du SECAM ni du PAL) qui ont imposé ce traitement par division par 4 :?:
Ta théorie précédente était que c'était le gouvernement français (ce qui n'est certainement pas le cas non plus) :!:
Si tu as le moindre document à ce sujet, merci de le communiquer. :wink:

La raison pour laquelle les autres pays utilisaient un traitement identique pour le PAL et le SECAM vient du fait qu'ils devaient traiter les deux standards.
A l'époque c'était principalement l'Arabie Saoudite (d'où le nom de MESECAM qui signifie Middle East SECAM) qui utilisait à la fois le PAL et le SECAM pour ses émissions terrestres et l'Allemagne où on pouvait recevoir des émissions en PAL (de l'Ouest) et en SECAM (de l'Est).
La partie francophone de la Suisse étant dans la même situation a naturellement suivi le même chemin (avec en plus la nécessité de couvrir les normes B/G et L/L').

Et à l'époque où ce choix a été fait par JVC pour les appareils "SECAM only" c'est certainement parce que c'était plus simple et ça coûtait moins cher, ce n'est pas plus compliqué que ça. Pour moi c'est une invention de JVC, elle n'est pas aussi stupide que tu le prétends et je pense qu'elle est antérieure à la solution qui a été trouvée pour le traitement du PAL et du NTSC qui, contrairement au SECAM, étaient sensibles aux erreurs de phases provoquée par le jitter dû au défilement de la bande (c'est pourquoi les premiers magnétoscopes grand public ont été assez longtemps en noir et blanc).
Je peux me tromper mais je pense qu'à l'origine c'est un dérivé du système qu'utilisait AMPEX pour enregistrer la couleur à l'époque où on ne savait pas le faire en NTSC.
En particulier dans les caméscopes VHS-C SECAM où la sous-porteuse était générée directement à fréquence/4 pour l'enregistrement et où la multiplication par 4 se faisait à la lecture cela donnait de très bons résultats et le traitement était très simple.


Donc pas de théorie du complot, personne n'a rien imposé; le VHS SECAM divisé par 4, n'a existé qu'en France, car elle a été le premier marché du VHS à la fin des années 1970.

L'URSS est pourtant en VHS MESECAM aussi ?

Je n'ai jamais été convaincu par la qualité du VHS SECAM, définition limité, bruit chroma, manque de piqué.....
Selon les ouvrages de Jean HERBEN, même s'il simplifie à l’extrême.
En VHS PAL on aurait 2,9 Mhz de bande passante LUMA et 300 Khz de CHROMA
En VHS SECAM on aurait 2,2 Mhz de bande passante LUMA et 500 Khz de CHROMA
En VHS MESECAM on aurait 2,6 Mhz de bande passante LUMA et 400 Khz de CHROMA

Les VHS SECAM de location étaient mauvaises.
Je suis passé au Laserdisc.

Pour l'anedcdote mes parents avaient camescope HITACHI VHS-C SECAM à tune analyseur de 1988
Une qualité d'image affreuse, et un manque de sensibilité? grain et bruit luma chroma important.....

Vers 1994, je n'ai plus enregistré qu'en MESECAM pour la TV terrestre Française, et en PAL pour la sat analogique et canal sat.

Niveau piqué couleurs, définition rendu, le VHS PAL reste le meilleur selon mon humble expérience.

Le SVHS, très bon malgré une chroma rabotée à 300 KHZ comme en VHS PAL.....
DVB-T (TNT) Chambéry 1 Dent du Chat.
DAB+ 12A La Dôle.
jeanphi73
Hippo
Hippo
 
Messages: 3722
Inscription: 27 Juin 2005 22:07
Localisation: Rhône-Alpes

Re: Fin du magnétoscope

Messagepar Lowtone » 16 Aoû 2016 13:46

kmf31 a écrit:Moi j'ai encore un stoque de K7 audio vierges dans leur emballage d'origin que j'avais achete il y plus de 25 ans pour mon magnetophone assez haute gamme.

Plus le temps passe, plus le lubrifiant contenu dans la bande va sécher


kiki37 a écrit:Tu es battu !, moi j'ai toujours mon magnétophone à bande magnétique,:

Et moi j'ai encore du Super 8, cinq ou six caméras, trois projecteurs, deux colleuses, deux visionneurs, un écran, une table, et même une torche pour caméra 8)
Anonymous a écrit:Demandez l'heure a quelqu'un qui regarde une chaine d'info il regarde sa montre :D
Avatar de l’utilisateur
Lowtone
Etalon
Etalon
 
Messages: 1216
Inscription: 11 Avr 2009 13:38

Re: Fin du magnétoscope

Messagepar marceljack » 16 Aoû 2016 14:56

jeanphi73 a écrit:L'URSS est pourtant en VHS MESECAM aussi ?
Oui mais l'importation officielle des magnétoscopes s'est faite beaucoup plus tard, et avant ça il y avait des importations plus ou moins clandestines qui devaient être des magnétoscopes PAL modifiés pour passer la sous porteuse audio FM à 6,5 MHz avec (peut-être) un ajout pour le filtre cloche/anticloche du SECAM. Beaucoup plus simple que de partir d'un modèle prévu pour la norme L.
En fait un VHS pour le marché russe était plus proche d'un modèle PAL B/G que d'un modèle SECAM L.
De plus l'appareil devait être compatible avec les cassettes enregistrées importées illégalement (probablement PAL avec audio en anglais).
Modérateur des forums tvnt.net

Installation TNT: Paris: VTU50 collective 21-60 / Royan: Lambda 9 + préampli
TV HD: Thomson FE9234B, Philips 39PFL3807, Acer AT2356,
PC: Pinnacle PCTV310i & 310e, Technaxx DVB-S3, Techgear Diversity Stick, Terratec TStick+
marceljack
Brigades du Tigre
Brigades du Tigre
 
Messages: 21544
Inscription: 06 Oct 2005 17:59
Localisation: 75019 PARIS

Re: Fin du magnétoscope

Messagepar BAISIN » 16 Aoû 2016 16:17

Je ne suis pas d' accord avec la qualité d' image du VHS-C SECAM.

J' ai acheté mon caméscope S-VHS C à Genève, et j' ai filmé, soit en S-VHS C en PAL amélioré, soit en VHS-C PAL, avec une meilleure qualité que le VHS-C SECAM.

J' ai fait un beau "pied de ned " à ces abrutis de JVC France, qui nous faisait, dans les années 90 des pubs franchouillardes: "Nous sommes en France et nous utilisons le VHS SECAM ......................................."


C'est à cause de cette ineptie de cet importateur que le VHS s' est " cassé la figure " sur le marché Français.

Oui, Jean Herben a 100% raison( j' ai son bouquin )

Quant aux VHS monostandard, il est évident que c' est bien moins cher que le multistandard. Au prix de la version VHS SECAM seule, on avait le même appareil VHS PAL à Genève, avec MESECAM, et tuner modifié B/G-L/L'. Ces appareils enregistrait le SECAM de nos chaines en mode MESECAM. Bien sur, il reproduisait les VHS SECAM en noir et blanc, et l' enregistrement MESECAM effectué par ce VHS PAL modifié B/G-L/L' était reproduit en noir et blanc avec son frère jumeau VHS SECAM.

Mais, vu la couleur pourrie des K7 VHS SECAM, des éditeurs, je préfère la regarder en noir et Blanc.


Avec les disques optiques, JVC France , enfin, compris que les Français moyens, n' ont plus voulu du SECAM avec division par 4 !


Heureusement que le D-VHS a fait un flop en France , et qu' il s' ait cantonné au marché US et Japonais avec le D-THEATER.


En 1999, j' étais allé en Andorre, et j' avais remarqué que tous les Camescopes VHS-C vendus, là bas, étaient tous, sans exception, des VHS-C PAL( ou S-VHS-C avec PAL )

Non, vraiment, la qualité de l' image des camescopes VHS SECAM, c' est à VOMIR :twisted: :twisted: :twisted: :twisted:
Dernière édition par BAISIN le 16 Aoû 2016 16:39, édité 2 fois.
BAISIN
Mammouth
Mammouth
 
Messages: 6622
Inscription: 09 Aoû 2009 20:18
Localisation: Grenoble

Re: Fin du magnétoscope

Messagepar BAISIN » 16 Aoû 2016 16:27

@Jeanphi73, bonjour,

En Juin 1978, lorsque les premiers VHS SECAM sont sortis en France, pour le " Mundial 78 " en Argentine, les MEMES appareils( frères jumeaux ), existaient dans les rayons des magasins Genevois, en PAL, avec le MESECAM, et le tuner modifié CCIR/France.


Je revois toujours, le HR 3330 S en VHS SECAM( est ses équivalents THOMSON), aux Nouvelles Galeries à Grenoble, et son frère jumeau, le HR 3330 EG( et son équivalent NORDMENDE ), chez " PLACETTE " à Genève, avec une étiquette rajoutée " PAL+SECAM "( tuner B/G, modifié B/G-L/L' avec 4 varicaps B/G CCIR, et les 4 autres varicaps en L/L' et enregistrement des chaines Françaises en MESECAM ), pas plus cher que la version S.

Evidemment, la concurrence avec le Betamax et le SVR/VCR était rude, à cette époque.

Et c' est cette année la que j' ai découvert qu' on pouvait capter par écho, le Canal E4 de la Dole, dans certains endroits de Grenoble !


En fait, d' origine, le HR 3330 EG est conçu aussi pour le MESECAM, même sans modif, en Suisse Romande, son tuner B/G CCIR captait les émissions du Moyen Orient, ou de la DDR( dans la zone de réception, bien sur ! ), et les enregistrait en couleur, avec le signal SECAM du Moyen Orient, ou des chaines DDR, ou les chaines ERT Grecques( il y a 25 ans, lorsque la chaine Hellenique ERT 1 est montée sur le satellite Eutelsat, son signal Couleur était en SECAM, puis il a été très vite transcodé en PAL ! )



En 1981, apparait le HR 3300 TR, version tristandard PAL-MESECAM-SECAM et lecture NTSC 4,43 de ce magnétoscope. Avec tuner CCIR B/G uniquement, même sur le marché Français( ses frères jumeaux THOMSON, étaient gris avec indcations en anglais sur l' appareil ) On avait le choix entre le mode MESECAM ou le SECAM( division par 4 )
BAISIN
Mammouth
Mammouth
 
Messages: 6622
Inscription: 09 Aoû 2009 20:18
Localisation: Grenoble

Re: Fin du magnétoscope

Messagepar jeanphi73 » 16 Aoû 2016 18:28

Bonsoir le caméscope VHS-C SECAM HITACHI de 1988 de mes parents en question avait un tube analyseur d’image et non pas un capteur CCD.
Ce qui explique une sensibilité exécrable en basse lumière avec un fort bruit vidéo lama & chroma.
Les camescopes VHS-C SECAM pourvus de capteurs CCD qui lui ont succédé avaient une image un peu plus correcte.

Oui JVC faisait de la publicité « propagande » sur la compatibilité directe de leurs camescopes avec les magnétoscopes français.
Cela pouvait suffire au profane qui faisait du tourné-monté, mais le VHS SECAM était inadapté au montage vidéo.

Le 8mm mais surtout HI8 PAL était un net progrès.

En France le magnétoscope VHS SECAM monostandard a été commercialisé jusqu’en 1995 +/-
Date à laquelle les modèles PAL/SECAM/MESECAM se sont universellement imposés.

Les sources PAL se sont aussi multipliées (satellite caméra etc….) sans parler des K7 d’import.

Les appareils multistandards étaient rares et chers pendant longtemps.
Acheter un magnétoscope Suisse PAL/MESECAM avec tuner B/G-L c’était se priver de pouvoir visionner les K7 du vidéoclub en couleurs !

Les magnétoscopes Hifi stéréo ont longtemps été très onéreux.
Mais le son hifi stéréo du VHS avec 90 db de dynamique et 20 KHz rivalisait avec le CD !
En revanche le son linéaire limité à 10 Khz et entamé de souffle n’était pas audiophile.

Je pense que la médiocrité du VHS SECAM français ait été une des explications du relatif succès du LASERDISC en France, troisième marché après les USA et le Japon.

Le SVHS a toujours été un marché de niche qui ne s’est pas imposé: à cause du prix des appareils 15 000 FF à l’époque, le prix des bandes vierges (taxées) 100 FF la cassette vierge, et l’absence d’édition vidéo SVHS.

J'ai acheté en 2000 un SVHS JVC qui était tombé à 4000 FF à la FNAC.
Bonne image en SVHS, même en transcodant la TAT.
Bon rendu sur le satellite.

Je perçais les K7 HIGH GRADE d'un trou pour forcer l'enregistrement SVHS, peu ou pas de différence avec une bande officielle SVHS.

J’ai pu en racheter vers 2006 pour moins de 200 euros sur EBAY, platines PAL/MESECAM only.
Mais pas pénalisant vu ma vidéothèque à 95% PAL/MESECAM.

Le D-VHS est arrivé trop tard, à l’heure du graveur de DVD.
Pour le marché US il y avait des cassettes D-VHS préenregistrées de la FOX « D-THEATER » en 1080i, on m’a même rapporté que certains films issus de bandes D-THEATER circulaient illégalement sur internet ;)

Et même le DVD-R de salon n’a pas duré très longtemps, lui même supplanté par le disque dur et la dématérialisation.
DVB-T (TNT) Chambéry 1 Dent du Chat.
DAB+ 12A La Dôle.
jeanphi73
Hippo
Hippo
 
Messages: 3722
Inscription: 27 Juin 2005 22:07
Localisation: Rhône-Alpes

Re: Fin du magnétoscope

Messagepar Mannix54 » 16 Aoû 2016 20:31

kmf31 a écrit:De ce point de vu l'arrivee du CD audio a en effet revolutionne le marche de musique. Seulement au debut et meme plus tard les editeurs de CD ont quand meme commis des erreurs lourdes, a savoir (re)enregistrer les choses jusqu'au regime de saturation et parfois avec des distorsions moches. Par exemple j'avais un tres bon vinyl que j'avais rachete plus tard en CD (je crois vraiment les memes sources) et c'etait moche, simplement pour un effet de saturation/distorsions. Cela a en effet contribue a bousiller la reputation du CD de maniere inutile ...


la popularisation du CD ( fin années 80, début années 90 quand les ventes de CD ont totalement dépassé celles des vinyles ) a coïncidé avec la montée en puissance de la "loudness war" ( la guerre du volume ) :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_du_volume
https://en.wikipedia.org/wiki/Loudness_war

grosso modo les ingénieurs du son lors de l'étape du mastering poussent le niveau sonore au maximum des possibilités offertes par le support CD, afin d'avoir un "gros son" ( au détriment de la dynamique ), même chose quand ils remastérisent un vieil album sorti dans les années 60 ou 70, le son semble souvent avoir été grossi sur ces éditions "remasterisées",

auparavant avec le vinyle ces techniques "loudness war XXL" n'étaient pas possibles car cela risque de faire sauter le diamant sur le sillon si le son dépassait un certain niveau, de plus sur un vinyl le son subit obligatoirement une égalisation "RIAA" qui donne un rendu "velouté" assez éloigné du son original des bandes studio ( c'est un des gros défauts du vinyle, le son gravé dans les sillons est loin d'être fidèle à celui des bandes magnétiques studio même analogiques, à cause des limitations physiques du support vinyle et de l'égalisation RIAA, on obtient au mieux qu'une approximation avec beaucoup de compromis ),

mais un CD correctement masterisé possède un très bon son et résout tous les problèmes du vinyle, tout dépend des compétences de l'ingénieur du son et des exigences de l'artiste
Avatar de l’utilisateur
Mannix54
Etalon
Etalon
 
Messages: 1136
Inscription: 18 Oct 2007 08:21

Re: Fin du magnétoscope

Messagepar Dandu » 16 Aoû 2016 23:11

kmf31 a écrit:
kiki37 a écrit:
kmf31 a écrit:Ca s'applique aussi a V2000 envers VHS et a d'autres choses. Par exemple le Laserdisc n'a pas tres bien marche et le DVD un peu apres a super reussi, tellement bien que ca survit encore maintenant avec la concurrence des Blurays (et cote prix un Bluray n'est pas tellement plus cher ...).


Oui, enfin ils étaient absolument pas en concurrence.

Le LaserDisc date de 1978 (pour les premiers en vente), le DVD de 1997 (la aussi les premiers). Le LaserDisc était déjà en fin de vie quand le DVD est arrivé et même s'il offrait une qualité correcte pour l'époque, ses contraintes pratiques (au moins deux faces, taille du format, coût) et techniques (image analogique, gestion de l'audio peu pratique, passage en 16:9 difficile) ont vite enterré le truc.

Après, le DVD c'est un second essai dans l'absolu, après le Video CD qui a absolument pas convaincu à cause de contraintes pratiques (deux CD au minimum obligatoire) et techniques, avec une qualité d'image franchement mauvaise (en tout cas, pas réellement meilleure que les VHS).

Le DVD, sans être parfait, offre une image correcte (bon, au début les artefacts MPEG piquaient les yeux) et un côté pratique indéniable avec son format physique, une gestion de l'audio efficace (plusieurs bande son sans soucis) et un passage en 16:9 correct dans la majorité des cas.
Dandu
Coccinelle
Coccinelle
 
Messages: 156
Inscription: 29 Mai 2014 20:33

Re: Fin du magnétoscope

Messagepar jeanphi73 » 17 Aoû 2016 09:12

Bonjour,

j’ai été un utilisateur du Laserdisc.

Je me souviens que l’édition vidéo de LD a été stoppée vers fin 1999, à cause du DVD.

C’était le roi du home cinéma, un peu un caprice d’enfant gâté.

En 1993, il y avait eu un clash éditorial entre 60 millions de consommateurs et les Années Laser.

60 millions de consommateurs reprochait au LD d’être un support lourd, cher et encombrant.
Un support incapable d’enregistrer, l’obligation de changer de face toutes les heures.
C’était un produit complexe à presser, il y avait souvent des pertes et des déchets lors de la fabrication, d’ou le prix élevé du produit fini.
Le magazine de la consommation fustigeait le coté bâtard du produit image analogique et son numérique.
Selon cet édito, il était urgent d’attendre, le futur disque vidéo 12 cm que sera le DVD, selon eux en 1993, le LD n'était pas un produit d'avenir !!!

Les Années Laser ont répondu en défendant leur business, cette même automne 1993, avec comme argument un marché florissant: une baisse des prix et beaucoup de titres disponibles.


Mon avis: beaucoup de pressages surtout en PAL avaient une image floue et assez brouillon.
En revanche les laserdiscs NTSC étaient mieux masterisés surtout les LD CRITERION et THX, dont l’image était meilleure qu’en PAL.

L’inconvénient: le Laserdisc ne permettait pas la VM en stéréo, en PAL c’était la VF qui était majoritaire.
Les cinéphiles achetaient du LD NTSC d’import en anglais sans sous titres et avaient un décodeur close caption pour faciliter la compréhension (histoire d’améliorer son anglais)

Les LD n’avaient aucune protection anti-copie à cause du signal d’asservissement dans le VBI.
Copiables en VHS, DVD-R. à des fin de sauvegarde privée.

Autre inconvénient, c’est le 4/3 LTBX, pas de 16/9 squeeze, d’ou une perte de 33% des lignes sur un TV 16/9 en zoomant.
Il reste peu de lignes en NTSC sur les 480 actives si on zoom.

J’ai racheté tous mes LD en DVD et BR, j’ai encore environ 80 LD PAL & NTSC qui dorment + un lecteur qui marche….
Je ne sais pas comment les valoriser.
DVB-T (TNT) Chambéry 1 Dent du Chat.
DAB+ 12A La Dôle.
jeanphi73
Hippo
Hippo
 
Messages: 3722
Inscription: 27 Juin 2005 22:07
Localisation: Rhône-Alpes