Le groupe M6 est à vendre, Altice, TF1 et Vivendi sondés

Pour discuter de la TV (offres de programmes, modes de diffusion...) et des médias.
Il est fortement conseillé de consulter et utiliser les salons thématiques.

Le groupe M6 est à vendre, Altice, TF1 et Vivendi sondés

Messagepar GuyStNab » 01 Fév 2021 10:56

RTL Group cherche à céder M6 pour 3 milliards d’euros sans aucune garanti d’aboutir.

Une consolidation dans le monde de l’audiovisuel français, le RTL Group y réfléchit. Selon l’agence de presse Reuters, la filiale de Bertelsmann​ envisage une cession du groupe M6 en France. Le groupe l’a confirmé à demi-mot vendredi en indiquant avoir “rappelé à plusieurs reprises l’intérêt qu’il y aurait à favoriser une consolidation du secteur audiovisuel européen. Le groupe RTL évalue régulièrement de telles opérations susceptibles de créer de la valeur pour ses actionnaires ». Néanmoins, Bertelsmann​ tient à jouer la carte de la prudence, il n’est pas certain de trouver un accord.


Source et suite :univers.freebox.com
Emétteur de Remiremont "Le Poele Sauvage"
Modérateur des Forums TVNT.net
Avatar de l’utilisateur
GuyStNab
Brigades du Tigre
Brigades du Tigre
 
Messages: 5257
Inscription: 25 Juin 2007 11:24
Localisation: Saint Nabord 88 Vosges

Re: Le groupe M6 est à vendre, Altice, TF1 et Vivendi sondés

Messagepar Emmebel » 13 Fév 2021 22:15

Sur le site de BFM Business :
Bolloré cherche à partager M6 avec Bouygues

Vivendi réfléchit à s’entendre avec TF1 pour racheter M6 et RTL. Un schéma poussé par Vincent Bolloré qui préfère mettre la main sur Europe1 et laisser RTL à Martin Bouygues.

Ce serait une alliance improbable tant les deux hommes sont brouillés depuis plus de vingt ans. Mais Martin Bouygues et Vincent Bolloré pourraient s’unir pour mettre la main sur M6. Depuis plusieurs semaines, son propriétaire allemand Bertelsmann étudie la vente du groupe M6 qui réunit les chaines M6, Gulli, W9, etc. et la radio RTL. Sa participation de 48% vaut 1 milliard d’euros. TF1 et Vivendi sont cités comme favoris même si d'autres acteurs des médias comme Altice (propriétaire de BFM Business), Mediaset ou l'homme d'affaires tchèque Daniel Kretinsky sont aussi évoqués.

Selon nos informations, un schéma consistant en un rachat de M6 par Vivendi et de RTL par TF1 circule entre les deux groupes. "Il y a des réflexions", confie une source, " mais pas de négociations" nuance une autre. Des contacts auraient été pris entre les dirigeants de Vivendi, Arnaud de Puyfontaine, et de TF1, Gilles Pélisson. Vivendi est à la manœuvre car il ambitionne de racheter M6 pour devenir un leader de la télévision en France. Il pourrait constituer deux pôles de télévision: un payant autour de Canal+ et gratuit autour de M6 et sa chaine C8.

Bolloré préfère Europe1 à RTL

Mais selon plusieurs sources, Vincent Bolloré n’est pas intéressé par RTL. Il cherche depuis un an à mettre la main sur Europe1. Certes la station du groupe Lagardère réalise deux fois moins d’audience et se trouve en difficulté financière mais elle est plus facile à restructurer, à repositionner et à intégrer à CNews, la chaine d’information de Vivendi, le grand projet média de Vincent Bolloré.

"Bolloré préfère racheter Europe1 qu’il pourra restructurer et rapprocher de CNews plutôt que RTL qui est déjà très installée et marche bien", confirme un de ses proches.

Selon plusieurs médias, Vivendi serait d’ailleurs sur le point de racheter Europe1. Du coup, ce schéma lui permettrait de revendre RTL à son rival Bouygues. D’autant qu’elle intéresse TF1. "C’est une belle radio, leader et influente, comme TF1 et nous en sommes proches", reconnait un proche de la chaine. De plus, ils ciblent les mêmes publics en termes d’audience. Surtout, il y a des synergies importantes à réaliser au niveau des régies publicitaires, de "plusieurs dizaines de millions d’euros" selon une source. "La consolidation du marché est souhaitable face aux plateformes" a reconnu jeudi matin le PDG de TF1, Gilles Pélisson lors de la présentation des résultats de la chaine. "On étudie les différentes hypothèses d’évolution du secteur mais il n’y a pas de négociations en cours", a-t-il toutefois précisé.

Vivendi pousse, Bouygues hésite

Ce schéma arrangerait surtout Vivendi. Le groupe Bouygues ne peut pas racheter l’ensemble du groupe M6 pour des raisons de concurrence. Ensemble, sa chaine TF1 et M6 couvriraient plus de la moitié du marché publicitaire. Pour Vivendi, cela lui permettrait de conserver ses chances de racheter Europe1. Certes, le groupe se heurterait aussi aux règles anti-concentration qui limitent le nombre de chaine TNT détenues par un même groupe à sept, Vivendi en détenant sept et M6 cinq. Mais l’obstacle n’est pas insurmontable car les Vivendi et M6 pourraient, ensemble, revendre ou abandonner facilement de "petites" chaines, en particulier celles de la TNT payantes comme Paris Première.

De son côté, Bouygues ne peut pas racheter l’ensemble du groupe M6 pour des raisons de concurrence. Ensemble, sa chaine TF1 et M6 couvriraient plus de la moitié du marché publicitaire. TF1 hésite, voire traine des pieds, face à un tel scénario qui le conduirait à aider son concurrent Vivendi à se renforcer dans la télévision, un marché que la chaine du groupe Bouygues domine.

Ce schéma aurait enfin l’avantage de convenir aux pouvoirs publics qui veillent à ce qu’un média d’information influent comme RTL ne tombe pas entre les mains de Vincent Bolloré. La ligne très "droitière" de sa chaine d’informations CNews n’est pas appréciée par l’Elysée. Dans ce cas, la vente de RTL au groupe Bouygues serait plus " rassurante" pour le pouvoir. Contactés, Vivendi, TF1 et M6 n’ont pas souhaité faire de commentaires.

Source : bfmtv.com
    Image
Avatar de l’utilisateur
Emmebel
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10072
Inscription: 26 Mar 2006 13:31
Localisation: Caen, en Normandie

Re: Le groupe M6 est à vendre, Altice, TF1 et Vivendi sondés

Messagepar Franck Morin » 14 Fév 2021 20:31

Certes, le groupe se heurterait aussi aux règles anti-concentration qui limitent le nombre de chaine TNT détenues par un même groupe à sept, Vivendi en détenant sept et M6 cinq. Mais l’obstacle n’est pas insurmontable car les Vivendi et M6 pourraient, ensemble, revendre ou abandonner facilement de "petites" chaines, en particulier celles de la TNT payantes comme Paris Première.

Oui, mais en achetant M6, avec 12 chaines, le groupe Vivendi devrait tout de même en abandonner ou revendre 5...
C'est pas rien. Sans Paris Première il en reste encore 4...
C'est le moment de se dégager de la TNT payante ?
Clés USB Ran T Stick+, RTL-SDR, August T210 - Axil RT0407HD - Strong SRT8209 ; antennes collective, intérieure sur Tour Eiffel et TNT SFR câble.
RNT sur Sony XDR-P1DBPB et PC avec DABplayer -- Sites d'émission DAB+ -- Modérateur des forums de TVNT.net
Avatar de l’utilisateur
Franck Morin
Brigades du Tigre
Brigades du Tigre
 
Messages: 14972
Inscription: 24 Juin 2005 11:26
Localisation: 78-Chatou

Re: Le groupe M6 est à vendre, Altice, TF1 et Vivendi sondés

Messagepar Franck Morin » 26 Mar 2021 20:42

M6 : le rachat par TF1 se précise

25/03/2021

(AOF) - Selon le site d'informations économiques Capital.fr, TF1 chercherait à réunir des investisseurs partenaires pour racheter les 48,3% du capital de M6 actuellement détenus par RTL Group, la filiale de l'éditeur allemand Bertelsmann. Le groupe audiovisuel accepterait par ailleurs de basculer trois chaînes TNT (probablement TF1 Films Séries, 6Ter et Paris Première, précise le site) en payant, voire de les céder à un tiers, de manière à se conformer à la règlementation anti-concentration qui empêche un même groupe de détenir plus de 7 chaînes TNT (TF1 et M6 en possèdent cinq chacun).

"Le schéma envisagé ne serait pas une fusion pure et simple entre le groupe TF1 et le groupe M6, qui resteraient deux sociétés distinctes", écrit Capital.fr.

L'article évoque également des synergies pouvant aller jusqu'à 500 millions d'euros. Et pour profiter de ces synergies, la filiale de Bouygues aurait proposé à Bertelsmann de conserver "une petite participation dans M6 pendant une période transitoire", affirme le site Internet.

Pour Oddo BHF, le schéma capitalistique précisé par Capital.fr "est important car l'idée serait donc de racheter la part des minoritaires et d'accorder une prime équivalente à tous les actionnaires. TF1 ne garderait que 49% au final et développerait un plan de synergies". La visibilité reste toutefois faible, et RTL Group pourrait envisager d'autres schémas lui permettant de céder la totalité de sa participation.

Le broker estime toutefois que les autorités de la concurrence pourraient autoriser un tel rapprochement car, "selon les concessions de TF1, la part de marché du nouvel ensemble pourrait être de l'ordre de 60% sur le marché publicitaire TV français. Ce qui est élevé mais pas unique en Europe. Les marchés italien et belge affichent une structure équivalente".

Concernant les synergies, Oddo BHF estime l'enveloppe à 200 millions d'euros minimum sur trois ans, dont 60% proviendraient des revenus (hausse des prix additionnelle de 1,5% par an) et 40% de la baisse des coûts (de l'ordre de 3%, essentiellement sur la base des coûts de structure).

Plus tôt dans la semaine, l'analyste évoquait la possibilité pour TF1 de lancer une offre sur 100% du capital de M6, ce qui permettrait à Bouygues de détenir 43,7% de l'ensemble.

Quelle que soit l'offre, le futur acquéreur des 48,3% de M6 détenus par RTL Group n'aurait pas à lancer d'OPA sur le reste du capital, comme le prévoit le code monétaire et financier en cas de franchissement du seuil des 30%. Car, selon la loi du 30 septembre 1986, un actionnaire ne peut détenir plus de 49% d'une chaîne de télévision hertzienne réalisant plus de 8% de part d'audience (ce qui est le cas de M6).

source
Clés USB Ran T Stick+, RTL-SDR, August T210 - Axil RT0407HD - Strong SRT8209 ; antennes collective, intérieure sur Tour Eiffel et TNT SFR câble.
RNT sur Sony XDR-P1DBPB et PC avec DABplayer -- Sites d'émission DAB+ -- Modérateur des forums de TVNT.net
Avatar de l’utilisateur
Franck Morin
Brigades du Tigre
Brigades du Tigre
 
Messages: 14972
Inscription: 24 Juin 2005 11:26
Localisation: 78-Chatou

Re: Le groupe M6 est à vendre, Altice, TF1 et Vivendi sondés

Messagepar Franck Morin » 08 Avr 2021 22:52

En cas de rachat du groupe M6 : Nicolas de Tavernost assure que « M6 et W9 ne disparaîtront pas »

Interrogé par les sénateurs sur les intentions de l’actionnaire Bertelsmann dans la vente prochaine de ses parts du groupe M6-RTL, Nicolas de Tavernost, président du groupe M6, est revenu sur les options qui s’offraient au groupe. Il a par ailleurs assuré que dans tous les cas, l’existence des chaînes de la TNT du groupe ne devrait pas être mise en cause.
LE 07 Avril 2021
Par Louis Mollier-Sabet

Les sénateurs auditionnaient successivement ce matin des représentants du groupe M6 et la présidente de l’Autorité de la concurrence. Si les divers sujets ont été abordés, la vente prochaine des parts de l’actionnaire Bertelsmann (48,3 %) a bien sûr rythmé ces deux auditions.

Vente à un actionnaire européen ou rachat par un groupe français ?
Interrogé sur les perspectives financières et actionnariales du groupe M6-RTL, Nicolas de Tavernost s’est montré assez vague sur le calendrier de l’opération alors que Bertelsmann comptait céder ses parts au premier semestre 2021. Deux options claires se dégagent pourtant. La première est « la plus simple » au niveau réglementaire puisqu’elle consisterait simplement à vendre les 48 % de Bertelsmann à un autre actionnaire européen sans que cela pose problème au niveau du droit de la concurrence.

La deuxième solution, qui serait privilégiée par Bertelsmann, est celle de vendre à « un partenaire industriel déjà sur le marché, ce qui peut se traduire par une fusion. » TF1 semble être l’option envisagée par Bertelsmann, mais Vivendi (Canal +), Xavier Niel, ou encore l’entrepreneur tchèque Daniel Kretinsky auraient aussi formulé des offres. L’avantage de l’opération résiderait une « consolidation » de la position du groupe grâce aux « synergies » qui pourraient être mises en place au niveau national.

Des « obstacles réglementaires » au rachat par TF1
Si la deuxième option semble être l’option privilégiée par le groupe M6, « la somme des contraintes a surpris l’actionnaire », a expliqué Nicolas de Tavernost aux sénateurs. Cette « somme des contraintes » c’est l’ensemble des réglementations qu’Isabelle de Silva, devra faire respecter si jamais une telle fusion devait avoir lieu. La présidente de l’Autorité de la concurrence ne s’est évidemment pas prononcée aujourd’hui pour ou contre une telle opération de concentration dans le paysage audiovisuel français.

Il ressort tout de même de ces auditions qu’une éventuelle fusion de TF1 et de M6 serait a minima complexe et que l’Autorité de la concurrence demandera un ensemble de garde-fous pour s’assurer que TF1 ne se retrouverait pas dans une position trop dominante qui pourrait engendrer des abus.

En tout état de cause et du point de vue du téléspectateur, cette vente de M6 ne devrait pas bouleverser l’équilibre général des chaînes de la TNT. Effectivement, d’après Nicolas de Tavernost, le groupe M6 « est attentif travail de développement de marques et de chaînes : M6 et W9 ne disparaîtront pas. »

Publié le : 07/04/2021 à 17:26
Clés USB Ran T Stick+, RTL-SDR, August T210 - Axil RT0407HD - Strong SRT8209 ; antennes collective, intérieure sur Tour Eiffel et TNT SFR câble.
RNT sur Sony XDR-P1DBPB et PC avec DABplayer -- Sites d'émission DAB+ -- Modérateur des forums de TVNT.net
Avatar de l’utilisateur
Franck Morin
Brigades du Tigre
Brigades du Tigre
 
Messages: 14972
Inscription: 24 Juin 2005 11:26
Localisation: 78-Chatou