Le téléphone. Comment évolue-t-il ?

Où l'on cause de tout et de rien... attention, l'abus d'alcool est dangereux pour la santé ;).

Le téléphone. Comment évolue-t-il ?

Messagepar coplan » 01 Sep 2018 16:03

Salut à tous.

J'ouvre ce sujet qui me semble intéressant vu les toutes dernières annonces sur les médias. Annonces déjà faites avant, mais plus parcellaires.

Concerne LE TELEPHONE !

Personne n'y comprends rien et pourtant c'est très clair.

Orange arrête la commercialisation des abonnements en "analogique" dit aussi en RTC, Réseau Téléphonique Commuté.

Cela ne signifie absolument pas le disparition du réseau cuivre qui va continuer vivre encore quelques années. On parle de 5 ans, mais ça reste flou, pour le moment.

Par contre :

1) vous emménagez dans un logement ou un pavillon existant qui était équipé en téléphone. Il y a donc une ligne cuivre qui arrive chez vous.
Orange va vous fournir un abonnement "numérique". Vous aurez une "box" branchée sur la ligne qui arrive chez vous et vous brancherez votre téléphone sur cette box. Et c'est tout. Coté utilisation vous devriez conserver un numéro géographique en 01 à 05 .. .. .. .. à 10 chiffres. Votre abonnement restera, en principe, au même tarif actuel soit +/- 18€/mois et vous paierez vos communications comme avant

2) vous emménagez dans un logement ou un pavillon neuf qui n'a jamais eu le téléphone.
Orange va construire une ligne (cuivre, coaxial, fibre, peu importe), si c'est possible techniquement, et vous équiper comme au point 1.

3) vos déménagez et vous allez vous retrouver dans l'un des deux cas 1 ou 2.

4) vous êtes abonnés Internet donc vous avez sûrement une ligne téléphonique à travers votre box avec un n° soit géographique (01 à 05...) soit en 09... Là aucun changement.

Pour les lignes inéligibles à l'ADSL, la numérisation devrait pouvoir se faire. La bande passante nécessaire est bien plus faible que pour l'ADSL. Quelques kilobits suffisent. Les lignes longues devraient pouvoir fonctionner.

En tout état de cause les abonnés en RTC actuels ne sont pas concernés. Ils sont environ 9.000.000. Le passage en numérique se fera progressivement sans aucun souci.

Seule ombre au tableau. Du temps du RTC c'est la ligne qui alimente le combiné, là c'en sera fini. Coupure de courant = plus de téléphone. A moins de s'équiper d'un petit onduleur de quelques dizaines de Watts qui alimentera en secours la "télébox" et la base du sans fil pour ceux qui en sont équipés.

Il n'a jamais été question de 3G, 4G et autres G qui n'ont rien à voir.

Cela n'empêchera pas la poursuite du fibrage du réseau. Progressivement les usagers cuivre vont se voir doté de la fibre avec tous les avantages qui vont avec, mais là ça va prendre un certain temps, comme le fut du canon !

Mais... attention !

Je n'ai jamais dit que le RTC allait s'arrêter ! Ce sont les nouveaux abonnements qui s'arrêtent ce qui n'a strictement rien à voir.

Orange bascule progressivement au tout numérique. Et ça démarre le 15 novembre prochain. A partir de cette date Orange ne proposera plus d'abonnement en RTC. Il seront directement en numérique, mais nulle part il est dit que ce sera via l'ADSL. C'est la même technologie, mais la partie phonie numérique et les accès numériques à Internet sont deux choses différentes.

En ADSL les porteuses font 4KHz de large et sont juxtaposées de 0KHz jusqu'à... ça va très haut en fréquence. La largeur de chaque porteuse est très exactement 4,3125 KHz. Chaque période d'horloge est "modulée" en FSK avec 4, 8 ou 16 bits (1, 2 ou 4 bits par quadrant) ==> une porteuse transporte donc 16K, 32K ou 64Kbits. La "négociation" entre le DSLAM et la box détermine combien de bits par porteuse. Evidemment plus on monte en fréquence plus le nombre de bits peut diminuer.

ADSL va de la porteuse 33 à la 256ème plus de 7 à 31 pour l'UPSTREAM
ADSL part aussi de la porteuse 33 et monte jusqu'à la 512ème, idem pour 7 à 31.

Sauf que, au moins en France, les porteuses 1 à 6 ne sont pas utilisées pour laisser la place à la téléphonie analogique. De a 7ème à la 31ème c'est le flux sortant, l'UPSTREAM. La 32ème est libre pour ne pas mélanger. Ensuite de la 33ème à la 256 (1.1MHz) pour l'ADSL ou jusqu'à la 512 (2.2MHz) pour l'ADSL2 sont utilisées pour le DOWNSTREAM. Le VDSL monte beaucoup plus haut vers 12MHz, voir 17.7. En outre le VDSL mixe UP et DOWNSTREAM.

Ce qui va se produire c'est l'emploi des porteuses 1 à 6 en numérique pour la téléphonie qui va justifier le besoin d'une "telebox" pour exploiter cette partie de la bande passante. De 0 à 24KHz ça passe bien sur les lignes longues en plus du système de FEC qui améliore la qualité audio. Mais ça n'est toujours pas de l'ADSL pour les lignes longues de plus de 6.5 à 7Km environ quand la ligne cuivre est bonne. Même si la technologie est similaire.

Une question sa pose :

Quand il y a une panne de courant ou une panne d'Internet, le téléphone par Internet ne fonctionne pas, comment fait-on pour appeler les services publics (EDF, GDF, les pompiers, le 15, la police, Orange etc.) ? Il faudrait donc toujours avoir un téléphone portable avec un abonnement et en état de marche c'est à dire pas déchargé.

Mais si l'on prend la précaution d'un "mini onduleur" ça limite les inconvénients des coupures EDF/ENGIE/ENEDIS.

Quand aux pannes d'ADSL, elle sont quand même rares. Coté NRA/NRO il y a des systèmes de sauvegarde.

Restent les coupures de lignes... là c'est la faute à pas de chance.

Bon, aujourd'hui quel ménage n'a pas au moins un portable... par membre. Je connais des familles où il y a 6 portables : papa, maman et les 4 ados ! Rien que moi j'ai deux portables : un officiel pour la mairie et un personnel. Je vais pouvoir en retirer un à partir de mars 2020.

Maintenant dire que les xG vont faire disparaitre la RTC, je n'en suis pas sur. Ca ne touche pas les mêmes personnes et les mêmes usages. Par contre numériser toute la téléphonie va considérablement simplifier les NRO. En plus l'entrée en service des IP V6 va ouvrir des perspectives insoupçonnées.

On peut rêver ! Un n° de téléphone à vie pour chaque être vivant ! N° associé à une IP V6 géré informatiquement à l'échelle de la planète ! Et il en restera pour toutes les connexions Internet, tous les appareils connectés et j'en passe.

L'IP V4 est codé sur 4 octets soit 32 bits (256 * 256 * 256 *256) c'est insuffisant aujourd'hui. IP V6 c'est codé sur... 128 bits, 16 octets. Ne faites pas le calcul, ça dépasse les capacités de tous les systèmes de comptage (256 puissance 16 !)

Et pour l'avenir ?

Bah oui, l'avenir, il est devant nous ! :D

N'allez pas me prendre pour un visionnaire. Je n'ai pas cette prétention.

Cependant il est facile d'imaginer la suite !

Comme je viens de dire les opérateurs, Orange en tête, savent "partager" une fibre, ou un coaxial, entre plusieurs abonnés. La technologie GPON permet de répartir une simple fibre sur 16, 32, 64 abonnés avec des débits convenables.

En Internet il n'y a aucune chance que les abonnés répartis "pompent" en même temps au maximum. Dans ce cas 16 abonnés cela donnerait /- 150Mbps, +/- 75 pour 32, +/- 40 pour 64. Ce qui est un minimum. Sachant qu'actuellement on sait envoyer 2.5Gbps sur une simple fibre ! On sait faire bien plus, mais dans des conditions spéciales.

Alors revenons à nos abonnés au téléphone.

6 porteuses de 4.3125 KHz modulés au maximum possible soit 16bits par période d'horloge, donc 64Kbps par porteuse donneraient 384Kbps. Un beau débit pour du simple téléphone ! Une conversation analogique est parfaitement compréhensible de 40 à 3400 Hz ! Elle sera très à l'aise avec un débit de 384 Kbps ! Là on est sur cuivre.

Imaginons maintenant qu'au lieu du cuivre on amène une fibre optique, ou un coaxial ! 2.5Gbps divisé par 65 = +/- 40Mbps ! De quoi offrir, contre paiement évidemment, la TV en plus ! Et sur plusieurs chaines en HD ! 40Mbps ça peut donner 3 ou 4 chaines en UHD, en 4K !

On ne rêve presque pas.

Coté pouvoir cela permettrait de supprimer toute diffusion hertzienne et surtout satellite. En plus ce même pouvoir serait à même de contrôler efficacement les contenus des programmes et de savoir à tout moment qui regarde, ou écoute, quoi. Un LINKSYS à grand échelle en somme !

[edit]
N'oublions pas que ce ne sont pas nos "ministres" qui nous gouvernent, mais leurs équipes de technocrates qui savent tout sur tout ! On voit où ils nous mènent !
[/edit]
Virtuoz PSI (Fransat) pour la TNT sur Eutelsat 5WA, Cahors TEOX (TNTSat-HD) pour Canalsatellite sur Astra
coplan
Hippo
Hippo
 
Messages: 4767
Inscription: 27 Oct 2007 12:09

Re: Le téléphone. Comment évolue-t-il ?

Messagepar etdu24 » 01 Sep 2018 17:09

Quand on sait que plus aucun constructeur ne fabrique de cartes pour les autocoms RTC depuis plus de 10ans, il est logique que les opérateurs fassent disparaitre cette technologie (qu'il maintiennent en réorganisant les autocoms pour récupérer les dernières cartes fonctionnelles).

Comme tu l'as dit le principal problème d'un passage a un système numérique (basé sur une technologie xDSL), c'est l’absence de télé-alimentation du boitier de conversion, mais on pourrait très bien imaginer que ce boitier puisse inclure une batterie (même si j'en doute, et que je n'ait pas encore vu a quoi ressemblera ce boitier).

Orange indique qu'il ne sera plus possible d'ouvrir une nouvelle ligne RTC a partir du 15 novembre 2018, donc pour toute nouvelle ligne (ou déménagement) ce sera soit avec une box internet (forfait internet + téléphone), soit avec ce nouveau boitier mais toujours aux même tarif. Mais il ne faut pas oublier que les abonnement RTC coutent au minimum 17,96€/mois sans les communications, alors que Orange viens de sortir un abonnement a 19,99€/mois (au bout d'un an) incluant internet et les appels vers les fixes illimités sur sa marque Sosh (et n'oublions pas les autres opérateurs, et les forfait mobiles a moins de 5€/mois).

A noter également que les lignes RNIS (vendues sous la marque Numeris, par France Télécom / Orange), vont elles aussi disparaitre.

Par contre avec toutes ces numérisation et passage au tout IP, ce serait bien que les opérateurs permettent d'utiliser la ligne de sa box avec un téléphonie IP, car actuellement seul Free le permet (SFR le permettait mais a fermé son service il y a 2 ans pour le grand public, Orange le permettait également mais via une appli mobile Livebox Phone elle aussi fermée, pourtant toutes les box sont connecté aux serveurs de téléphonie via le protocole SIP).
etdu24
Coccinelle
Coccinelle
 
Messages: 161
Inscription: 10 Juin 2010 16:43

Re: Le téléphone. Comment évolue-t-il ?

Messagepar marceljack » 01 Sep 2018 18:03

etdu24 a écrit:Orange indique qu'il ne sera plus possible d'ouvrir une nouvelle ligne RTC a partir du 15 novembre 2018 ...
Très bien, mais cela implique qu'à partir de cette date tous les opérateurs soient disponibles partout en dégroupage total (ou équivalent)...

En tout cas c'était déjà le cas dans les quartiers couverts par la fibre Orange: ma fille a emménagé en mai 2016 dans un immeuble neuf dans un nouveau quartier sans câblage RTC (même si l'immeuble lui-même était câblé cuivre à l'intérieur en plus de la fibre) et elle n'a pas eu d'autre choix que prendre un abonnement internet fibre via Orange au moins pour la première année.
Installation TNT: Paris: VTU50 collective 21-60 / Royan: Lambda 9 + préampli
TV HD: Thomson FE9234B, Philips 39PFL3807, Acer AT2356,
PC: Pinnacle PCTV310i & 310e, Technaxx DVB-S3, Techgear Diversity Stick, Terratec TStick+
marceljack
The king !
The king !
 
Messages: 19219
Inscription: 06 Oct 2005 18:59
Localisation: 75019 PARIS

Re: Le téléphone. Comment évolue-t-il ?

Messagepar coplan » 01 Sep 2018 18:46

Pour marceljack.

Le dégroupage implique la présence d'un ou plusieurs FAI, Fournisseur d'Accès à Internet, dans les NRA.

Ne pas confondre dégroupage et ADSL nu. Dans le premier le FAI a équipé le NRA, dans le second c'est Orange qui assure le service pour le compte du FAI.

Là on est dans une situation différente qui va consister à fournir à partir du 15 novembre un accès téléphonique numérique genre RNIS, seulement genre, qui utilisera les 6 premières porteuses de 4.3125KHz. Ces porteuses ne le sont pas actuellement pour laisser la place au téléphone analogique.

Les nouveaux abonnés se verront donc "numérisés" et transiteront par une "télébox" dédiée uniquement téléphone. Donc pas d'ADSL la dedans. Il n'auront que le téléphone et rien d'autre.

On a forcé la main à ta fille en l'obligeant à prendre un abonnement Internet qu'elle ne souhaitait peut-être pas ! De ce fait on lui fait payer un service pour rien. Aujourd'hui le téléphone c'est 17.96€/mois plus les communications. Il s'agit dans ce cas d'un abus de position dominante d'Orange. Bon, Sosh propose un abonnement mixte à moins de 20€/mois qui se rapproche. Les autres FAI, en cas de dégroupage proposent de tels abonnements, souvent assortis d'une "promotion" limitée dans le temps puis plein pot après ! :cry: :cry: :cry:

Cela étant il y a eu une période de flottement qui pouvait porter confusion et pousser les abonnés à des choix non judicieux.

Logiquement, mais avec Orange il faut s'attendre à tout, la situation devrait être plus claire à partir du 15 novembre. Le téléphone numérique est justement destiné à utiliser les nouveaux supports (coaxial, fibre ou autres). On peut même voir des ensembles desservis par fibre qui redistribuent en coaxial ou en cuivre. Sur de courtes distances ça ne pose pas beaucoup de problèmes de débit.

On sait faire 100 Mbps sur cuivre sur quelques dizaines de mètres ou 4 ou 500 sur coaxial sur plus long.
Virtuoz PSI (Fransat) pour la TNT sur Eutelsat 5WA, Cahors TEOX (TNTSat-HD) pour Canalsatellite sur Astra
coplan
Hippo
Hippo
 
Messages: 4767
Inscription: 27 Oct 2007 12:09

Re: Le téléphone. Comment évolue-t-il ?

Messagepar coplan » 02 Sep 2018 00:24

etdu24 a écrit:Par contre avec toutes ces numérisation et passage au tout IP, ce serait bien que les opérateurs permettent d'utiliser la ligne de sa box avec un téléphonie IP, car actuellement seul Free le permet (SFR le permettait mais a fermé son service il y a 2 ans pour le grand public, Orange le permettait également mais via une appli mobile Livebox Phone elle aussi fermée, pourtant toutes les box sont connecté aux serveurs de téléphonie via le protocole SIP).


Bonjour etdu24.

A quoi songes tu en disant cela ?

Parce que actuellement toutes les "trucbox" des FAI, y compris Orange/Sosh "offrent" une ligne téléphonique illimitée en VOIP. Quel intérêt d'avoir une ligne SIP alors qu'il y en a déjà une ? Là je ne comprend pas bien.

Une seule ligne ne te suffit pas ? Il est vrai qu'il fut un temps, chez Alice pour être précis, où il y a eu une offre d'une seconde ligne via la Alicebox. Je ne sais plus laquelle, il y en avait 4 (Comtrend, Sagem, Hitachi et Pirelli) suivies de deux autres de Free recarrossées. Pour ceux qui avaient un abonnement ADSL en conservant leur ligne FT en avaient une en VOIP, ils pouvaient en avoir une de plus en SIP, en fait en VOIP aussi. Cette formule n'a pas duré. Et seul Alice le faisait.
Virtuoz PSI (Fransat) pour la TNT sur Eutelsat 5WA, Cahors TEOX (TNTSat-HD) pour Canalsatellite sur Astra
coplan
Hippo
Hippo
 
Messages: 4767
Inscription: 27 Oct 2007 12:09

Re: Le téléphone. Comment évolue-t-il ?

Messagepar etdu24 » 02 Sep 2018 00:36

coplan a écrit:Le dégroupage implique la présence d'un ou plusieurs FAI, Fournisseur d'Accès à Internet, dans les NRA.
Il y a 2 type de degroupage : degroupage partiel, et degroupage total
Dans le premier, l'ADSL est opéré par un opérateur alternatif (SFR, Free, Bouygues, ...) et la téléphonie RTC (téléphone branché sur la prise au travers d'un filtre ADSL) par l'opérateur historique (Orange). Dans le 2ème tout est géré par l'opérateur alternatif (et donc il n'y a plus de RTC).

coplan a écrit:Ne pas confondre dégroupage et ADSL nu. Dans le premier le FAI a équipé le NRA, dans le second c'est Orange qui assure le service pour le compte du FAI.
Pas exactement, l'ADSL nu c'est une ligne ou il n'y a que de l'ADSL (donc plus de RTC), dans ce cas pour avoir de la téléphonie c'est forcement par la box.
Quand au cas ou tu est abonné a un opérateur qui n'as pas dégroupé le central dont tu dépend, ta ligne est raccordé a un DSLAM appartenant a un autre opérateur (généralement Orange mais ça peut aussi être SFR en fonction des contrats), qui va assurer le transport jusqu'au réseau de l'opérateur auquel tu est abonné (l’opérateur de transport facturant bien sur ce transport a l'opérateur auquel tu est abonné, qui ne vas pas hésiter a rajouter une ligne sur ta facture).

coplan a écrit:Là on est dans une situation différente qui va consister à fournir à partir du 15 novembre un accès téléphonique numérique genre RNIS, seulement genre, qui utilisera les 6 premières porteuses de 4.3125KHz. Ces porteuses ne le sont pas actuellement pour laisser la place au téléphone analogique.

Les nouveaux abonnés se verront donc "numérisés" et transiteront par une "télébox" dédiée uniquement téléphone. Donc pas d'ADSL la dedans. Il n'auront que le téléphone et rien d'autre.
Sauf que le RNIS va aussi disparaitre car cette technologie utilise les mêmes autocommutateur que le RTC devenus obsolètes. Pour moi la box se connectera en ADSL a un DSLAM, cet ADSL ne sera pas connecté a internet mais uniquement aux serveurs téléphoniques IP d'Orange (les mêmes que ceux auquels se connectent les Livebox pour permettre la téléphonie sur IP). Pour les lignes longues, il existe le re-ADSL qui permet d'avoir une connexion jusqu’à 8km (avec un débit de 1Mbits, ce qui est amplement suffisant pour de la téléphonie). Pour info il existe chez SFR des offres RNIS pour les abonnements « pros », qui utilisent un boitier OneAccess convertissant du SDSL en RNIS pour pouvoir connecter l'autocom du client.

coplan a écrit:Logiquement, mais avec Orange il faut s'attendre à tout, la situation devrait être plus claire à partir du 15 novembre. Le téléphone numérique est justement destiné à utiliser les nouveaux supports (coaxial, fibre ou autres). On peut même voir des ensembles desservis par fibre qui redistribuent en coaxial ou en cuivre. Sur de courtes distances ça ne pose pas beaucoup de problèmes de débit.
L'avantage de l'IP, c'est que c'est un protocole qui ne dépend pas du support sur lequel il est utilisé, donc quelque-soit le support, tout peux passer (enfin attention au débit quand même). On peut imaginer que les boitiers fournis par Orange pour les abonnement voix seule seront compatibles ADSL et Fibre (comme les Livebox).
etdu24
Coccinelle
Coccinelle
 
Messages: 161
Inscription: 10 Juin 2010 16:43

Re: Le téléphone. Comment évolue-t-il ?

Messagepar etdu24 » 02 Sep 2018 00:52

coplan a écrit:Bonjour etdu24.

A quoi songes tu en disant cela ?

Parce que actuellement toutes les "trucbox" des FAI, y compris Orange/Sosh "offrent" une ligne téléphonique illimitée en VOIP. Quel intérêt d'avoir une ligne SIP alors qu'il y en a déjà une ? Là je ne comprend pas bien.

Une seule ligne ne te suffit pas ? Il est vrai qu'il fut un temps, chez Alice pour être précis, où il y a eu une offre d'une seconde ligne via la Alicebox. Je ne sais plus laquelle, il y en avait 4 (Comtrend, Sagem, Hitachi et Pirelli) suivies de deux autres de Free recarrossées. Pour ceux qui avaient un abonnement ADSL en conservant leur ligne FT en avaient une en VOIP, ils pouvaient en avoir une de plus en SIP, en fait en VOIP aussi. Cette formule n'a pas duré. Et seul Alice le faisait.

L’intérêt serait d'utiliser la ligne VoIP illimité de la box (la même qu'en branchant un téléphone analogique sur la box), directement avec un téléphone IP (ou une appli SoftPhone sur un PC ou un Smartphone), cette technologie permet également de monter un petit serveur téléphonique derrière la ligne de sa box (mais ça c'est plutôt de la bidouille).
Je trouve sa complètement débile d'avoir une ligne transmise en SIP entre le serveur téléphonique et la Box, mais de ne pas pouvoir utiliser se même protocole SIP pour y connecter directement un téléphone (on peut néanmoins souligner que certaines box peuvent être configurés comme base DECT pour y appareiller directement les téléphones sans fils DECT, ce qui évite la double conversion Numérique (SIP) > Analogique (RTC) > Numérique (DECT) ).
etdu24
Coccinelle
Coccinelle
 
Messages: 161
Inscription: 10 Juin 2010 16:43

Re: Le téléphone. Comment évolue-t-il ?

Messagepar coplan » 02 Sep 2018 07:48

Bonjour etdu24.

Je ne vois pas trop l'intérêt de multiplier les lignes VOIP. A part de pouvoir être plusieurs à téléphoner en même temps. La gêne serait plutôt du coté des FAI. Il faut savoir que lors de chaque appel "illimité" les opérateurs se facturent mutuellement des frais de terminaison d'appel. Ne me demande pas ce que c'est, mais c'est un "truc" pour se faire du fric. Là où c'est ballot c'est que les frais de l'un sont +/- compensés par ceux de l'autre.

Il a existé, un moment, la possibilité de se procurer un ensemble téléphonique qui se raccordait sur la prise en T et qui était bon marché. Je crois que c'était OVH qui le proposait. Ce que je ne sais pas c'est quel circuit était employé. Etait-ce via la partie "analogique", ou via la box ?

De toutes façons je pense que les FAI exploitent le protocole SIP, mais limitent le nombre de "lignes" d'abonné à une seule.

Il existe des systèmes de centraux d'entreprise. Ils fonctionnent très probablement en tout numérique, mais transitent-il par un box ADSL classique ? Je l'ignore.
Virtuoz PSI (Fransat) pour la TNT sur Eutelsat 5WA, Cahors TEOX (TNTSat-HD) pour Canalsatellite sur Astra
coplan
Hippo
Hippo
 
Messages: 4767
Inscription: 27 Oct 2007 12:09

Re: Le téléphone. Comment évolue-t-il ?

Messagepar marceljack » 02 Sep 2018 08:24

coplan a écrit:Les nouveaux abonnés se verront donc "numérisés" et transiteront par une "télébox" dédiée uniquement téléphone. Donc pas d'ADSL la dedans. Il n'auront que le téléphone et rien d'autre.
Es-tu certain que ce service "téléphone fixe seul" sera proposé ?'
D'ailleurs est-ce que ça a le moindre intérêt ? Ici à Royan dans ma résidence secondaire j'ai un abonnement Alice (internet + tél. fixe + télé dont je ne me sers pas) pour 18,98 €/mois avec fourniture de la ligne, c'est à peine plus que l'abonnement au téléphone fixe chez Orange.

coplan a écrit:On a forcé la main à ta fille en l'obligeant à prendre un abonnement Internet qu'elle ne souhaitait peut-être pas ! De ce fait on lui fait payer un service pour rien.
Ma fille voulait un abonnement internet, pas le téléphone fixe seul mais elle aurait voulu avoir la possibilité de choisir un autre opérateur et ce n'était pas possible (aucun ne pouvait ni ne voulait le faire car il y a légalement une exclusivité de 6 mois pour l'opérateur qui a "fibré").
D'ailleurs l'immeuble n'a été effectivement raccordé qu'un mois après avoir été livré, ce qui fait que pendant plus d'un mois personne n'a eu ni téléphone fixe, ni internet dans l'immeuble

coplan a écrit:On sait faire 100 Mbps sur cuivre sur quelques dizaines de mètres ou 4 ou 500 sur coaxial sur plus long.
Avant de déménager ma fille était chez Numéricable à Paris, elle avait 100 Mb/s en coax.

coplan a écrit:Il a existé, un moment, la possibilité de se procurer un ensemble téléphonique qui se raccordait sur la prise en T et qui était bon marché. Je crois que c'était OVH qui le proposait. Ce que je ne sais pas c'est quel circuit était employé. Etait-ce via la partie "analogique", ou via la box ?
Cet abonnement très bon marché existe toujours (1,19€ TTC communications fixes illimitées incluses), j'en avais un jusqu''au mois dernier.
Il utilise une "passerelle VOIP" (phone adapter Cisco / Linksys par exemple) qui se connecte sur un port ethernet de la box de n'importe quel FAI (Free en ce qui me concerne) et permet de créer jusqu'à 2 lignes sur 2 ports RJ11 pour raccorder jusqu'à 2 téléphones classiques.

Image

https://www.cisco.com/c/dam/en/us/td/do ... t_user.pdf
Installation TNT: Paris: VTU50 collective 21-60 / Royan: Lambda 9 + préampli
TV HD: Thomson FE9234B, Philips 39PFL3807, Acer AT2356,
PC: Pinnacle PCTV310i & 310e, Technaxx DVB-S3, Techgear Diversity Stick, Terratec TStick+
marceljack
The king !
The king !
 
Messages: 19219
Inscription: 06 Oct 2005 18:59
Localisation: 75019 PARIS

Re: Le téléphone. Comment évolue-t-il ?

Messagepar johnny » 02 Sep 2018 10:40

Dossier ARCEP évolution de la téléphonie fixe vers l'IP source: Orange
https://www.arcep.fr/fileadmin/reprise/ ... 112015.pdf
johnny
Les retraités de la Brigade
Les retraités de la Brigade
 
Messages: 4807
Inscription: 11 Déc 2007 17:04
Localisation: près d'Epinal