vidéodisque

Différents standards (PAL, SECAM, NTSC), histoire et évolution de la TV analogique...

Re: vidéodisque

Messagepar Lowtone » 21 Mar 2017 22:31

jeanphi73 a écrit:
un autre format qui n'a pas duré est le camescope avec gravure DVD 8 cm

En 1993 j'avais vu une publicité pour le lazerdisc, et je m'était dit qu'il serait intéressant d'avoir des caméscopes pouvant enregistrer directement de la vidéo sur un support CD ( je ne savais même pas que le CD-I existait )
J'avais réalisé un «prototype» en carton :lol:

En 2003, j'ouvre une publicité pour Conforama et là je vois un caméscope qui enregistre sur DVD :shock: le choc :-o
Anonymous a écrit:Demandez l'heure a quelqu'un qui regarde une chaine d'info il regarde sa montre :D
Avatar de l’utilisateur
Lowtone
Etalon
Etalon
 
Messages: 1216
Inscription: 11 Avr 2009 14:38

Re: vidéodisque

Messagepar Mannix54 » 22 Mar 2017 23:00

jeanphi73 a écrit:Les magnétoscopes D-VHS (j'avais failli m'en acheter un en soldes vers 2005, mais j'ai renoncé, car produit sans avenir surtout en cas de panne), étaient bridés (exigence des ayant-droits contre le piratage (sic)): pas de sortie Firewire pour éviter les copies sans perte même en SD.


il serait intéressant de trouver un magnétoscope D-VHS sur leboncoin ou ebay, de préférence pas trop cher, car pour l'instant c'est pas donné ( rien en dessous de 149 euros ) :

http://www.ebay.com/itm/JVC-Digital-D-V ... Sw4CFYzyK9

ça me plait bien l'idée d'avoir du numérique sur un support magnétique, peut-être que des bricoleurs seraient capables "d'upgrader" l’électronique d'un magnétoscope D-VHS pour le rendre compatible avec du h264 ( changer la puce décodeur/encodeur vidéo mpeg2 par du h264 ),

est-ce que la bande passante et la largueur de la bande magnétique d'une cassette VHS permettrait de stocker dessus l'intégralité d'un flux DVB-T HD ? ( 4 Go de données par heure )

le D-VHS/VHS utilise la technique de lecture via un tambour comme le DAT, avec une bande en VHS qui est plus large que la bande d'une cassette DAT, on doit pouvoir stocker dedans assez de données numériques pour faire tenir un film encodé en MPEG4 :?:
Avatar de l’utilisateur
Mannix54
Etalon
Etalon
 
Messages: 1136
Inscription: 18 Oct 2007 09:21

Re: vidéodisque

Messagepar mutantape » 23 Mar 2017 01:04

Wikipedia donne 28.2 Mbps de débit disponible pour le D-VHS.
De mémoire, la modulation COFDM avec les réglages utilisés en France donne jusqu'à 24.1 Mbps par Multiplex.
Donc ça devrait être effectivement possible de l'enregistrer dans ces conditions.

28 Mbps c'est le débit que fournit mon camescope pour du 1920x1080p/50 en h.264 (et à priori c'est le même débit pour les versions US/Japon en 60p)
Donc le format aurait même pu tenir la HD progressive 50 ou 60p. Et le HEVC aurait encore donné de la marge.

Et la bande pouvait aller assez loin puisque le format D6 "Voodoo" pouvait prendre le flux HD sans compression. Evidement ça devait être à un prix hors de portée du consommateur moyen, voire même de la plupart des studios.

Mais on est en train de mélanger les sujets magnétoscopes et vidéodisque, l'analogique et le numérique, et je crois bien que c'est un peu ma faute...
mutantape
Grenouille
Grenouille
 
Messages: 357
Inscription: 05 Mai 2008 01:16

Re: vidéodisque

Messagepar Mannix54 » 23 Mar 2017 10:32

on pourrait continuer la discussion sur l'autre sujet "fin du magnétoscope",

il existe ( ou a existé ) quelques projets sur internet concernant une tentative de recycler un magnétoscope VHS en tant que support d'enregistrement numérique ( pour de l'audio, mais ça devrait marcher pour de la vidéo ) en greffant dessus l'électronique adaptée
Avatar de l’utilisateur
Mannix54
Etalon
Etalon
 
Messages: 1136
Inscription: 18 Oct 2007 09:21

Re: vidéodisque

Messagepar mutantape » 30 Mar 2017 21:15

Je me disais que le Laserdisc était tout de même le seul support analogique pouvant réellement prétendre faire office de banque d'image, avec ses 54000 images par face accessibles immédiatement sans bobinage et sans usure, mais que par contre il était limité à de la définition standard.

Cependant, il semble que l'évolution tardive vers une compatibilité avec le format HD MUSE japonais aurait peut être offert la possibilité de faire mieux. Mais je me demandais si ce format avait conservé le mode CAV, permettant d'afficher des images fixes.

Si j'en crois ce lien, le CAV existait bien:
http://ura.caldc.com/stannum/hivision.html

Mais il n'est pas clair pour moi que cela implique la capacité de traiter une image fixe. MUSE, comme le HD-MAC, ne produit réellement de la haute définition qu'en combinant l'information de plusieurs images successives, il semble donc difficile d'avoir toute l'information nécessaire sur un seul tour de disque. Peut être l'information de plusieurs pistes pouvait-elle être combinée dans une mémoire de trame, MUSE étant un système hybride avec une partie numérique. Mais on ne peut plus alors vraiment dire que l'on est encore dans le domaine des systèmes analogiques.

Lors d'une visite faite au Japon en 2010, j'avais vu dans un musée de Tokyo des images fixes de pièces d'exposition sur un écran HD cathodique. Je suppose que le seul support qui permettrait de faire fonctionner une telle exposition de manière durable serait le Laserdisc. Evidemment à cette époque le système Hi-Vision était déjà abandonné, mais il n'y a pas de raison qu'un équipement mis en place auparavant, et ne dépendant pas des émissions en direct, ne puisse continuer à fonctionner quelques années.
mutantape
Grenouille
Grenouille
 
Messages: 357
Inscription: 05 Mai 2008 01:16

Re: vidéodisque

Messagepar mutantape » 31 Mar 2017 23:22

J'ai trouvé une représentation de l'utilisation du spectre sur le Laserdisc. Je ne connais pas la situation de ces schémas du point de vue des droits d'auteur, aussi je ne tente pas de les insérer directement, j'espère que le lien fourni pointe bien toujours au même endroit:

https://books.google.fr/books?id=SSP06t ... hz&f=false

Au cas où ca ne marcherait pas, on y voit ceci pour la correspondance amplitude/fréquence:
En PAL, fréquence de base porteuse : 7.1 MHz
Fond des impulsions de synchro à 6.76 Mhz, haut à 7.1 MHz
Amplitude max du signal vidéo (contenu ligne) à 7.9 MHz
Spectre total du signal: 2.2 à 13.8 MHz environ (lié cette fois à la bande passante du signal modulant et plus seulement à la déviation)

En NTSC, fréquence de base porteuse : 8.1 MHz
Fond des impulsions de synchro à 6.76 Mhz, haut à 7.6 MHz
Amplitude max du signal vidéo (contenu ligne) à 9.3 MHz
Spectre total du signal: 3.8 à 13.8 MHz environ

J'observe que la déviation totale accordée au NTSC est plus élevée.

Par ailleurs, le spectre NTSC est plus decentré par rapport à la fréquence de repos, ce qui apparemment est recommandé en FM (je ne sais plus si c'est pour le bruit). On dirait que le 13.8 MHz représente le max disponible, ce qui ne laisse plus la possibilité de décaler le spectre plus large du PAL

Enfin je lis qu'en FM le bruit augmente de manière quadratique au fur et à mesure que l'on s'écarte de la fréquence centrale. Le traitement du spectre nettement plus large du PAL doit donc ramener une proportion de bruit significativement plus élevée, sans doute pas totalement compensable via préaccentuation.

Ceci suggère qu'il y a (aussi) des raisons techniques pour que le rendu en PAL soit défavorisé par rapport à celui du NTSC.
mutantape
Grenouille
Grenouille
 
Messages: 357
Inscription: 05 Mai 2008 01:16

Re: vidéodisque

Messagepar bernard7715 » 31 Mar 2017 23:33

mutantape a écrit: Je ne connais pas la situation de ces schémas du point de vue des droits d'auteur, aussi je ne tente pas de les insérer directement
Tu as bien fais, sur chaque page en bas a droite il est écrit "Éléments sous droits d'auteur"
Combs la ville 77380, alt.85m -antenne dans les combles- 30km de la Tour Eiffel, Sens 50km.
Cantal-Malbo15230, alt. 1115m - ant. Lambda9- émetteurs reçus: Labastide du Haumont 53km, Mende st jean nay 85km , Pic du midi de bigorre >300km.

modérateur des forums TVNT
Avatar de l’utilisateur
bernard7715
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 21012
Inscription: 14 Jan 2009 03:51
Localisation: combs la ville

Re: vidéodisque

Messagepar mutantape » 02 Avr 2017 14:18

En tous cas avec ces valeurs, en considérant une bande passante de 4,2 MHz pour le NTSC et 5 pour le PAL, on trouve pour les indices de modulation

NTSC: deltaF / B = 1,2 / 4,2 = 0,286
PAL: 0,8 / 5 = 0,16

On serait donc dans les deux cas sur de la modulation à bande étroite, mais plus nettement dans le cas du PAL. Je ne suis pas sûr de ce que cela implique, ayant seulement lu qu'en bande large, l'amélioration du rapport signal bruit est obtenue en augmentant l'indice de modulation (déviation élevée par rapport à la bande passante du signal).
mutantape
Grenouille
Grenouille
 
Messages: 357
Inscription: 05 Mai 2008 01:16

Re: vidéodisque

Messagepar mutantape » 03 Avr 2017 02:33

Finalement en modulation bande étroite, la bande passante est de deux fois celle du signal modulant, comme en AM.
Vu les largeurs de spectres totales, cela voudrait dire qu'il faut plutôt prendre 5,5 MHz pour le PAL et 5 pour le NTSC.
D'où les indices:
NTSC: 0,24
PAL: 0,145
mutantape
Grenouille
Grenouille
 
Messages: 357
Inscription: 05 Mai 2008 01:16

Re: vidéodisque

Messagepar jeanphi73 » 03 Avr 2017 11:44

bonjour,

cela confirme mon impression: meilleure image en NTSC qu'en PAL sur support Laserdisc;
TV CRT 70 cm SONY TRINITRON.

Quid des data numériques dans le VBI des Laserdiscs PAL & NTSC ?
Apparemment c'est le signal "Manchester" qui sert à l'asservissement.

J'ai trouvé de la doc en anglais ici :


http://www.daphne-emu.com/mediawiki/index.php/VBIInfo

http://forum.lddb.com/viewtopic.php?f=3 ... 1&start=40
DVB-T (TNT) Chambéry 1 Dent du Chat.
DAB+ 12A La Dôle.
jeanphi73
Hippo
Hippo
 
Messages: 3710
Inscription: 27 Juin 2005 23:07
Localisation: Rhône-Alpes