819 lignes

Différents standards (PAL, SECAM, NTSC), histoire et évolution de la TV analogique...

Messagepar Marc de Montréal » 01 Nov 2006 18:46

Je vous envie, RV71,

J'aurais rêvé de montrer aux Nord-Américains le procédé secam ou un écran balayé par nos 819 lignes, mais à l'extinction du réseau de la première chaîne, je n'avais que quinze ans, et j'ai immigré à trente.

Quelle était la véritable qualité de l'image en 819 lignes dans les conditions optimales, à savoir lors de la diffusion de la mire ou d'une émission en direct ?
Marc de Montréal
Coccinelle
Coccinelle
 
Messages: 78
Inscription: 26 Fév 2006 04:21
Localisation: Montréal

Messagepar jeanphi73 » 02 Nov 2006 14:09

Le standard 819 lignes Français, avait pour parametres
fréquence 50 hertz
Fréquence image: 20475 hz
Durée d'une ligne: 48,84 microsecondes
Balayage entrelacé


C'est François Mitterand qui sous la IV république fit ce chois technique.

Des normes dépendaient la bande passante vidéo du 819 Lignes:


Norme E (france): 14 Mhz
Norme L (française utilsée à la fin en UHF 819 L): 8 Mhz
norme F Belge: 8 Mhz

En norme E avec 14 Mhz de bande passante vidéo, la résolution surtout sur un tube monochrome devait être incomparable pour l'époque.

C'était le désir d'obtenir l'image la plus proche du rendu cinema, c'était un réve dans le domaine de la télévision un peu à l'image du Corcorde pour l'aviation, qui s'est heurté à la réalité économique et technique.

Visualiser du 819 lignes sur un tube couleur de l'époque devait être déja decevant car les premiers tubes di Delta n'avaient pas un pitch suffisant, pour restituer les détails fins.

Contrairement à un tube couleur, un tube monochrome n'a pas de masque perforé si bien que le canon à electron peut reproduire les détails fins.

Je me souviens vaguement du 819 lignes, c'était au début des années 80 du 625 lignes transcodé en 819 otant tout intéret au procédé.

Je m'en souviens maintenat sur un TV secam L/819 E, il n'y avait pas de différence tangible entre TF1 819 et les autres chaines 625 en coupant la couleur.

A contrario la qualité des essais D2MAC et HDMAC sur TDF1/2 m'ont marqué, il écrasaient allégrement le support DVD.

Il a donc fallu attendre que TF1 soit doublonnée en 625 lignes UHF, pour en 1984 conceder les anciens émetteurs VHF I et III 819 lignes à Canal + en 625 lignes couleur.
La couleur sur TF1 ayant débuté en 1975, il a fallu attendre 1982 pour finir de couvrir le territoire.

La raison de l'abandon du 819 lignes:
- incompatibilité avec nos voisins, (le comble c'est qu'il y a davantage de compatibilité entre un signal 525 lignes 60 hz et un signal 625 lignes 50 hz, cela a d'ailleurs été délibéré. En effet sur un vieux téléviseur un signal 625 lignes en mode 819 ne donne aucune images coherente; des barres obliques uniquement, tandis qu'un signal 525 lignes en mode 625 lignes est reproduit parfaitement, il faut parfois ajuster le V-Hold))
- surcout du matériel au niveau du diffuseur et surcout de fabrication des téléviseurs (complication des circuits pour balayer en 20475 hz et en 15652 hz))
- conversion 819/625 couteuse et hasardeuse
- difficulté de couverture du territoire et de coordination aux frontiéres avec la largeur de 14 Mhz des canaux avec l'audio à + 11,15 Mhz ou à - 11,15 Mhz, systhéme dit tête beche pour limiter les interférences.
- incompatibilité à la couleur (ce qui est discuttable car rien n'émpeche techniquement)
- impossibilité de lancer de nouvelles chaines en 819 lignes


Simuler du 819 lignes: Un bidouilleur de génie pourrait essayer de modifier le fréquence ligne et trame d'une camera de vidéo surveillance noir et blanc ccir 50 Hz pour la faire travailler aux fréquences ci dessus, ensuite utiliser un modulateur L en décalant l'audio à 11,15 Mhz
(il faut le moduler car je ne sait pas si on trouve des téléviseurs 819/625 avec entreée vidéo)
Mais cela n'en vaut pas vraiment l'investissement


Sinon certains magnétoscopes pouvaient enregistrer du 819 lignes, cela reste à vérifier.

L' INA dispose de matériel de lecture 819 lignes afin de numériser et convertir les archives.


Produire un signal Secam IIIB est plus facile actuellement, même s'il est menacé de disparition à terme:

- Des téléviseur P/S/N sont disponibles sur le continent américain

- utiliser un générateur de mire
- utiliser un transcodeur RVB-Secam à partir d'un DVD européen 625 lignes (non protégé de préfèrence pour ne pas avoir un signal "hors normes")
Cependant la comparaison entre le signal PAL et le signal Secam pourtant codé à partir du RVB risque de se passe de commentaire...

Pour un codage secam irréprochable il faudrait un codeur broadcast (filtrage de la chroma FM), le codage PAL est beaucoup moins exigeant.


Pour revenir aux standard analogiques disparus ou rares on peut citer:

- le 405 lignes anglais entrelacé norme A
- le SECAM IV standard russe qui n'a jamais été commercialisé aussi appélé standard NIR

- le HDMAC
- le D2MAC est en sursis (encore utilisé par quelques chaines satellite scandinaves)





Toujours en fonction:

le PAL N 625/50 Hz Argentine-Uruguay-Paraguay (ils vont passer au DVB-T sur canal de 6 Mhz)

le PAL M 525/60 hz Brésil (va passer au standard numérique terrestre Japonais ISDB-T)
jeanphi73
Hippo
Hippo
 
Messages: 3706
Inscription: 27 Juin 2005 23:07
Localisation: Rhône-Alpes

Messagepar Marc de Montréal » 03 Nov 2006 01:49

Merci, « Jeanphi »,

Vous lancez donc le débat.

Si vous me permettez un simple commentaire sur les vôtres, il me semble sage de ne pas juger presque quarante années révolues en 405 ou 819 lignes avec la courte vue que nous inculque notre modernité : se croire plus professionnels que ceux qui nous ont précédés et jeter leur bébé avec l'eau de notre bain par peur panique d'être en retard technologique.

Je crois que l'éviction de la télévision analogique par la numérique servira trois prétextes :

— la fin de la télévision gratuite ;
— par incompatibilité de format, rendre « non diffusables » cinquante ans de notre mémoire en 4/3 ;
— et la précarisation du monde artistique en généralisant le piratage informatique.

Vu d'ici — en Amérique du Nord, où la « haute définition » émaille les images sombres de gros pixels —, ce seront, à mon humble avis, ses seuls progrès, mais détrompez-moi, j'en serai très heureux ! :-)
Marc de Montréal
Coccinelle
Coccinelle
 
Messages: 78
Inscription: 26 Fév 2006 04:21
Localisation: Montréal

Messagepar Anonymous » 04 Nov 2006 05:33

Bonsoir Marc
Je vous trouve bien pessimiste mais c'est vrai que les propos de jeanphi73
sont parfois excessifs quand il s'agit de denigrer ceux que je considere
comme des "visionnaires géniaux".
Bien sur la France dans le domaine de la television a commis des erreurs:
Le son en AM que l'on continue de payer avec l'offset de 166Khz des
canaux numeriques adjacents superieurs (meme sur le 21???) alors que le
procedé interporteuses etait si simple et elegant.
La modulation positive et tous les problemes de CAG qu'elle implique qui
se sont révellés lors du démarrage de C+ crypté en "discret" (invention
française au passage comme la peritel )
Curieusement nos voisins Anglais ont commis les memes erreurs a
l'epoque du 405l mais ont eu la sagesse de les rectifier au moment du
passage en 625l. Meme si cela impliquait un renouvellement total du parc
de TV alors qu'en France (peut etre par souci des telespectateurs les
plus demunis) les "vrais" radioelectriciens de l'epoque ont "adapté" les TV
au 625l.
Quand aux raisons de l'abandon du 819l je pense quelles sont
principalement d'ordre economique: favoriser l'exportation de produits
francais en europe.
Il reste que à mon humble avis diverses solutions comme celle des canaux "tete beche"
et l'usage intensif de la polarisation verticale ont été abandonnées avec et
ce n'est pas forcement une bonne chose.
Il ne faut pas oublier non plus que le 625l en France a été introduit en
meme temps que l'usage de la bande UHF avec une electronique "tout a
tubes" (EC88 EC86 IIRC 10db de facteur de bruit minimum) et c'etait
un "pari" technologique largement egal a celui de la TNT.
Je me pose d'ailleurs la question de la date du début de l'usage de l'UHF
en TV aux USA si vous pouvez eclairer ma lanterne ?.
Maintenant concernant vos craintes pour ce qui est de la video numerique:
J'ai grace au P2P l'opportunité de voir des documents NTSC ce qui etait
inconcevable en analogique.
Grace au DVD et au travail de l'INA (institut natinal de l'audiovisuel) ou
de la BBC j'ai des documents d'une qualité qui font que j'ai plein de
cassettes VHS a effacer.
à mon humble avis le metier d'artiste a toujours été et doit rester precaire.
Si les " intermediaires " entre les artistes et le public se prennent une
"claque " ça ne sera qu'un juste retour des choses pour avoir pris depuis
l'age du 78 tours leurs clients pour des escrocs potentiels.
Anonymous
 

Messagepar Marc de Montréal » 04 Nov 2006 07:47

Merci, « Ford Perfect »,

Pour ces éclaircissements, et pour les appuyer, je vous avouerai bien volontiers que je reste stupéfait de voir un sujet aussi anti-littéraire que la technologie susciter autant d'envolées !

D'un côté, des arguments trop fragiles (comme celui justifiant la « simplicité » de moduler le son en modulation d'amplitude) ; de l'autre, des dénigreurs qui tuent une mouche avec un canon (comme ceux qui imaginent le téléspectateur français forcé de n'entendre que les graves dans du bruit de fond, MF manquante oblige [!], et tant qu'on y est, on ressort le disque rayé de la France faisant idiotement cavalier seul — c'est à la mode.)

Je veux bien parler de l' « erreur » française et du « génie » des autres, mais il me semblait autrement plus commode et efficace, à une fréquence intermédiaire d'une trentaine de MHz, de filtrer un son AM mille fois moins large que de la couleur à peine quinze fois plus étroite — procédé pourtant retenu en pal et en NTSC et par lequel les extrémités de la bande-passante allouée à la couleur sont souvent rabotées autant de fois qu'il y a de filtres !

Une dernière chose encore. En réponse à votre question, la commission fédérale étatsunienne en charge de la télédiffusion a émis, en 1952, un « sixième rapport » attribuant les canaux 14 à 83 à la télévision en NTSC.

:-)
Marc de Montréal
Coccinelle
Coccinelle
 
Messages: 78
Inscription: 26 Fév 2006 04:21
Localisation: Montréal

Messagepar Invité » 05 Nov 2006 16:55

Au sujet des standards disparus il faut citer également le 455 lignes français de 1935/36 modifié en 441 lignes au standard allemand en 1940 lequel a continué après la guerre jusqu'à l'incendie qui l'a détruit.
Invité
 

Messagepar jeanphi73 » 17 Nov 2006 15:22

Anonymous a écrit:Le son en AM que l'on continue de payer avec l'offset de 166Khz des
canaux numeriques adjacents superieurs (meme sur le 21???) alors que le
procedé interporteuses etait si simple et elegant.
La modulation positive et tous les problemes de CAG qu'elle implique qui
se sont révellés lors du démarrage de C+ crypté en "discret" (invention
française au passage comme la peritel )
Curieusement nos voisins Anglais ont commis les memes erreurs a
l'epoque du 405l mais ont eu la sagesse de les rectifier au moment du
passage en 625l. Meme si cela impliquait un renouvellement total du parc
de TV alors qu'en France (peut etre par souci des telespectateurs les
plus demunis) les "vrais" radioelectriciens de l'epoque ont "adapté" les TV
au 625l. .


L'arrivée de Canal + sur le réseau VHF a du poser de nombreux problémes:

- Absence sur une grande partie du parc de prise péritel.
- si prise péritel inadapté au in et out du signal simultané
- tuner VHF non adaptés à la norme L
- Pas d'identification ligne
- Les premiers magnétoscopes français n'avaient qu'un tuner UHF et pas de tuner VHF

Je crois que pour Canal + analogique, il y aune ligne test supplémentaire chargée du CAG pour lé décodeur Syster (Discret à l'époque).

La modulation négative donne une enveloppe constante, le CAG est plus facile à réaliser, alors qu'en positif cela est plus difficile.
De surcroit on doit limiter le taux de modulation, ce qui réduit un peu la portée à puissance égale.

Anonymous a écrit:Quand aux raisons de l'abandon du 819l je pense quelles sont
principalement d'ordre economique: favoriser l'exportation de produits
francais en europe.
Il reste que à mon humble avis diverses solutions comme celle des canaux "tete beche"
et l'usage intensif de la polarisation verticale ont été abandonnées avec et
ce n'est pas forcement une bonne chose.
Il ne faut pas oublier non plus que le 625l en France a été introduit en
meme temps que l'usage de la bande UHF avec une electronique "tout a
tubes" (EC88 EC86 IIRC 10db de facteur de bruit minimum) et c'etait
un "pari" technologique largement egal a celui de la TNT.



Le 819 lignes était incompatible, isolait la France et était trop gourmand en bande passante.
Dommage qu'une norme de télévision Européenne unique n'ait pas été mise en place dés le début.

Pour la Polarisation V il est dommage qu'elle ne soit as davantage utilisée en UHF pour résoudre les rroblémes de pénurie de fréquences et faciliter le probléme de SFN avec IG inadapté.

Anonymous a écrit:Je me pose d'ailleurs la question de la date du début de l'usage de l'UHF
en TV aux USA si vous pouvez eclairer ma lanterne ?.
Maintenant concernant vos craintes pour ce qui est de la video numerique:
J'ai grace au P2P l'opportunité de voir des documents NTSC ce qui etait
inconcevable en analogique.
.


On peut voir des signaux NTSC via des feed, mais c'est de plus en plus rare.
Le support Laserdisc (vidéodisque analogique de 30 cm) offrant une qualité et une colorimérie fabuleuse car il n'y a pas d'erreurs de phases.
Les Laserdiscs NTSC pour les luxueux coffrets THX ou Criterion, masterisés avec soin, la qalité de pressage surpassait le Laserdisc PAL.
Avant le DVD, le Laserdisc NTSC était le Nec plus Ultra du Home Cinéma.

Le VHS NTSC donne une qualité d'image trés bonne, malgré les limites du support.

Le DVD NTSC même en liaison composite donne une trés bonne qualité d'image avec de trés belles couleurs. On perçoit un peu plus les 100 lignes de moins, mais ce n'est pas redhibitoire

C'st le pardoxe du standard NTSC infect en fin de diffusion finale (terrestre) et excellent au niveau du Studio.
jeanphi73
Hippo
Hippo
 
Messages: 3706
Inscription: 27 Juin 2005 23:07
Localisation: Rhône-Alpes

Messagepar vidéo-33 » 17 Nov 2006 17:43

jeanphi73 a écrit:C'st le pardoxe du standard NTSC infect en fin de diffusion finale (terrestre) et excellent au niveau du Studio.

excellent excellent...... faut pas exagérer quand même !
Avatar de l’utilisateur
vidéo-33
Brigades du Tigre
Brigades du Tigre
 
Messages: 22922
Inscription: 13 Avr 2006 15:12
Localisation: Bordeaux Team Modérateur /Forum depuis Janv. 2005

Messagepar jeanphi73 » 17 Nov 2006 23:10

En attendant les DVD 525/59,94 improprement appelées DVD NTSC ont une qualité d'image impéccable, il y a juste les 100 lignes de moins qui sont davantage perceptibles sur les postes grand écran.
jeanphi73
Hippo
Hippo
 
Messages: 3706
Inscription: 27 Juin 2005 23:07
Localisation: Rhône-Alpes

Messagepar jeanphi73 » 05 Jan 2007 15:30

Pour revenir au sujet du 819 lignes et autres standards disparus, il existe sur le Net un trancodeur-modulateur convertissant un signal 625 ou 525 lignes en 819 lignes F ou E ou L, il y a des modéles pour le 441 lignes et entre autres pour le 405 lignes anglais norme A.

L'intéret, faire revivre des trés vieux téléviseurs à réserver aux collectionneurs et passionnés, cela n'ayant aucun intéret pour le profane.

http://converter.home.comcast.net/
jeanphi73
Hippo
Hippo
 
Messages: 3706
Inscription: 27 Juin 2005 23:07
Localisation: Rhône-Alpes