La chaine Gulli est à vendre ?

Discutez ici de l'actu de la TNT glanée sur le Net et dans les médias...

Gulli en ordre de vente au groupe Lagardère

Messagepar Dominiak » 30 Avr 2018 16:48

Adhérent Radiofil, n° 5933
Avatar de l’utilisateur
Dominiak
Etalon
Etalon
 
Messages: 1087
Inscription: 05 Déc 2009 02:54
Localisation: Varennes/Seine (77130)

Re: La chaine Gulli est à vendre ?

Messagepar elpaso54 » 08 Sep 2018 08:54

Finalement c'était un coup de bluff cette revente ? il n'y a plus aucune informations qui parlent d'une revente de Gulli par le groupe Lagardère, ou alors ça va se faire cet hiver.
elpaso54
Coccinelle
Coccinelle
 
Messages: 152
Inscription: 28 Nov 2011 16:24

Re: La chaine Gulli est à vendre ?

Messagepar Emmebel » 27 Sep 2018 23:48

Publié jeudi 27 octobre sur le site de BFMTV :
La vente de Gulli par Lagardère suscite des convoitises

Des chaînes de télévision comme des producteurs de dessins animés sont candidats au rachat de la chaîne jeunesse.

Avant l'été, Arnaud Lagardère a annoncé la vente de ses activités dans les médias, à l'exception d'Europe 1, Paris match, et du Journal du dimanche. Les deux premiers actifs vendus ont été les radios à l'étranger et les magazines français (Télé 7 jours, Elle...). L'ensemble a été racheté par le groupe Czech Media Invest de l'oligarque Daniel Kretinsky. La vente des radios a été finalisée en juillet, mais la vente des magazines, pourtant annoncée il y a cinq mois, n'est toujours pas bouclée.

Le prochain actif mis sur sur le marché sont les chaînes de télévisions du groupe: Canal J, Tiji, Elle girl, MCM, Mezzo, et surtout la chaîne Gulli diffusée sur la TNT.

Intégration verticale

Le processus débute à peine. Aucune banque n'a été mandatée, et aucune date fixée pour le dépôt des offres. Mais d'ores et déjà les candidats se bousculent.

D'abord, des producteurs de dessin animés qui sécuriseraient ainsi un débouché à leurs programmes. "Certains des actifs de Lagardère nous intéressent. Pourquoi pas la chaîne Gulli", a ainsi déclaré Pierre-Antoine Capton, président du directoire de Mediawan, propriétaire de On Entertainment. Même intérêt chez Hildegarde, qui détient Folimage et les Armateurs: "Nous avons un intérêt très fort pour Gulli, qui pourrait être intégrée à nos activités dans l'animation. Nous pourrions réunir le financement sans problème. Et nous sommes prêts à nous associer à d'autres producteurs d'animation. Gulli doit rester français, et l'animation française, déjà pénalisée par la mort de France 4, doit garder son rang de champion". De son côté, Marc du Pontavice, président de Xilam, répond: "le dossier n’étant pas encore disponible, nous n’avons pas eu l’occasion de nous y intéresser".

Mais des chaînes de télévision sont aussi intéressées, comme M6, Altice/SFR, voire TF1. "Nous regardons toutes les acquisitions qui se présentent", a ainsi déclaré Alain Weill, PDG d'Altice France (propriétaire de BFM TV et de ce site web). De son côté, le PDG de la Une, Gilles Pélisson, interrogé sur le sujet, dément mollement: "TF1 n'a pas besoin d'une chaîne de plus. Nous ne nous plaçons pas aujourd'hui dans la perspective de rachats de chaînes supplémentaires". Quant à la Six, elle se refuse à tout commentaire.

Processus restreint

En revanche, la réglementation interdit un rachat par un groupe non européen, qui n'ont pas le droit de détenir de chaîne TNT. De même, Canal Plus, qui détient déjà sept chaînes TNT, soit le maximum autorisé, ne peut donc pas racheter Gulli.

Toutefois, face à cet afflux de candidats, le groupe Lagardère étudierait une solution originale: restreindre le processus aux deux candidats ayant les poches les plus profondes, notamment M6 et peut être TF1.

15% de marge nette

Si Gulli suscite autant d'intérêt, c'est parce qu'elle est l'une des rares chaînes rentables de la TNT, avec BFM TV et 6Ter. En 2016, elle a dégagé une marge nette de 15%, sur un chiffre d'affaires de 48 millions d'euros (+1,6%). Ensuite, la chaîne va profiter de la disparition de l'autre chaîne pour enfants, France 4. Enfin, elle a réussi à échapper à l'interdiction de la publicité dans les programmes pour enfants, qui ne s'applique qu'aux chaînes publiques.

"Toutefois, le risque existe que la publicité ciblant les enfants et/ou pour l'alimentation soit plus encadrée un jour. Un autre risque est que les enfants délaissent de plus en plus la télévision pour des services à la demande comme Netflix, dont 40% de la consommation vient déjà des programmes jeunesse. Et face à cette menace, Gulli est encore très peu présent sur sur le numérique", pointe un acquéreur potentiel.

Les autres chaînes en vente -des chaînes thématiques non diffusées en TNT- sont, elles aussi, rentables. En 2017, Lagardère Thématiques (qui regroupe Canal J, Tiji, Elle girl, MCM) a réalisé une marge nette de 14% sur un chiffre d'affaires de 50 millions d'euros (+1,85%).

Reste à savoir combien Lagardère pourra tirer de cette vente. En 2011, France Télévisions, qui rêvait alors de racheter Gulli, avait commandé une expertise au cabinet Salustro Reydel, qui avait valorisé la chaîne à 110 millions d'euros. En 2014, le service public a vendu ses 34% de Gulli pour 25 millions d'euros, valorisant donc la chaîne à 75 millions. Selon un analyste financier, Gulli pourrait même valoir plus de 200 millions d'euros.

Interrogé, Lagardère n'a pas répondu.

Source : bfmtv.com
        Modérateur des forums TVnT
        ____________________________________
        réception TNT sur CAEN-NORD-HÉROUVILLE
Avatar de l’utilisateur
Emmebel
Brigades du Tigre
Brigades du Tigre
 
Messages: 8634
Inscription: 26 Mar 2006 12:31
Localisation: Caen, en Normandie