[Topic unique] Les radios du groupe Altice

[Topic unique] Les radios du groupe Altice

Messagepar Franck Morin » 25 Juin 2021 13:46

Alain Weill quitte ses fonctions chez Altice France et SFR
24 juin avec AFP

Ils avaient prévu de travailler de concert pendant 4 ans, ils sont restés ensemble 6 ans. Alain Weill, fondateur du groupe NextRadio TV, quittera en effet le 1er juillet le groupe Altice créé par Patrick Drahi, où il cumulait les postes de président-directeur général d'Altice France et de SFR ainsi que de président d'Altice Media. M. Weill avait cédé son groupe médias (RMC, BFMTV) au milliardaire des télécoms en 2015. L'opération s'était faite en plusieurs temps, avec une entrée minoritaire du magnat des télécoms au capital de NextRadio TV, avant que ce dernier n'en devienne le principal actionnaire. Dans quelques semaines, Alain Weil sera donc remplacé au poste de PDG d'Altice France par l'actuel directeur général de SFR, Grégory Rabuel. Arthur Dreyfuss, actuellement directeur général d'Altice Média, devient le président directeur général d'Altice Média et reste secrétaire général d'Altice France-SFR. Dans un communiqué, le dirigeant explique qu'il ne sera « jamais très loin » du groupe Altice et de son fondateur Patrick Drahi et qu'il compte désormais « concrétiser de nouveaux projets » dans les médias et le digital. « À ce titre, je reste d'ailleurs encore associé au groupe Altice qui est actionnaire (minoritaire, ndlr) de L'Express que je m'attelle à relancer », a-t-il indiqué. Alain Weill avait créé il y a 20 ans NextRadioTV. Il avait construit son groupe en rachetant d'abord RMC, puis BFM Business, avant de lancer BFM TV puis les chaînes RMC Découverte et RMC Story.

Alain Weill : un homme de médias

Repéré en 1985 par le patron de NRJ, Jean-Paul Baudecroux, Alain Weill se voit confier la direction du réseau de la radio encore naissante. Début 2000, NRJ postule au rachat de RMC, mais la réglementation sur la concentration des radios fait capoter le rachat. Alain Weill décide alors de démissionner pour se porter lui-même acquéreur de la radio alors moribonde. Pour redresser la barre, l'homme d'affaires, qui prédit la mort du format généraliste et ne jure que par les radios thématiques, réoriente RMC vers le « news and talk » : de l'info et du débat. RMC devient RMC Info, Talk, Sport. La formule s'avère gagnante, notamment grâce à des « coups », comme l'acquisition de l'exclusivité des droits radio de la Coupe du monde de football 2002. Deux ans après avoir pris la barre de RMC, Alain Weill se porte acquéreur en 2002 pour 3,3 millions d'euros de la radio BFM, alors en redressement judiciaire. Il fait le pari de rétablir l'équilibre financier de BFM en deux ans, en la recentrant sur sa thématique économique et financière et au prix d'un plan social drastique. Début 2004, la radio atteint l'équilibre d'exploitation. En 2005, Alain Weill se lance dans la télévision en créant BFMTV sur la TNT gratuite et élargit son groupe, rebaptisé NextRadioTV. Là aussi, il multiplie les « coups » : un exemple, l'organisation de débats politiques qui dopent l'audience de la chaîne d'information en continu, devenue en trois ans la première de sa catégorie.

Début 2007, NextRadioTV se lance cette fois dans la presse écrite, avec le rachat pour 80 millions d'euros du Groupe Tests, éditeur de plusieurs publications dédiées aux nouvelles technologies, alors en difficulté. Une fois encore, Alain Weill engage une restructuration profonde, qui se traduit par la suppression de 140 emplois sur 400 et des fermetures de titres. En 2008, il rachète le quotidien économique La Tribune au groupe LVMH, par sa holding personnelle News Participations. Objectif : ramener le titre déficitaire à l'équilibre "au plus tard en 2010". C'est un échec. En 2010, il revend 80% du capital de la publication. En 2013, son groupe NextRadioTV se sépare aussi de ses dernières publications papier pour se recentrer sur les activités en croissance : radio, télévision, Internet. Alain Weill fera le grand saut en 2015 en s'alliant au milliardaire Patrick Drahi, en vue de lui laisser à terme les rênes de son groupe NextRadioTV (la radio RMC, BFMTV ainsi que les chaînes RMC Découverte et BFM Business), alors florissant.
Clés USB Ran T Stick+, RTL-SDR, August T210 - Axil RT0407HD/RT0420T2 - Strong SRT8209 ; Tour Eiffel collective et intérieure + TNT câble SFR.
RNT sur Sony XDR-P1DBPB, C10, Pure Elan Connect et PC avec DABplayer/QIRX -- Sites d'émission DAB+ -- Modérateur des forums de TVNT.net
Avatar de l’utilisateur
Franck Morin
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 17369
Inscription: 24 Juin 2005 11:26
Localisation: 78-Chatou

Re: [Topic unique] Les radios du groupe Altice

Messagepar Franck Morin » 20 Juil 2022 09:42

DAB+ : BFMTV SE DÉCLINE DANS UNE VERSION ENRICHIE SUR BFM RADIO
source, 19 juillet 2022

BFMTV se décline désormais dans une version enrichie en radio sur BFM Radio. La chaîne s’écoute en direct audio en qualité numérique avec la technologie DAB+ mais aussi sur l'application BFMTV et le site bfmradio.com, avec le direct de la chaîne et des contenus additionnels audio.

Les téléspectateurs peuvent retrouver tous les programmes de BFMTV grâce à BFM Radio qui offre également des contenus enrichis et spécialement dédiés à l'audio : l'info trafic, la météo, la bourse ainsi que plusieurs podcasts : le podcast "Le service politique" par Philippe Corbé, "Le service reportage" par les reporters de la chaîne, "La question info" avec un expert de BFMTV qui répond à une question qui fait l'actualité ou encore "La question éco" avec Pierre Kupferman, éditorialiste économique de BFMTV et BFM Business, qui répond à une question au cœur de l'actualité économique...
Les téléspectateurs peuvent écouter les programmes de BFMTV en direct audio via leurs postes de radio équipés de la technologie DAB+ mais aussi sur l'application BFMTV et sur le site dédié bfmradio.com.
Clés USB Ran T Stick+, RTL-SDR, August T210 - Axil RT0407HD/RT0420T2 - Strong SRT8209 ; Tour Eiffel collective et intérieure + TNT câble SFR.
RNT sur Sony XDR-P1DBPB, C10, Pure Elan Connect et PC avec DABplayer/QIRX -- Sites d'émission DAB+ -- Modérateur des forums de TVNT.net
Avatar de l’utilisateur
Franck Morin
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 17369
Inscription: 24 Juin 2005 11:26
Localisation: 78-Chatou

Re: [Topic unique] Les radios du groupe Altice

Messagepar mathieu07 » 09 Aoû 2022 20:45

On sait sur quels créneaux passent ces programmes audio ? Pour les questions, on peut supposer que c'est diffusé pendant les pub de la télé au vu de leur durée, mais pour les contenus plus longs ?
mathieu07
 
Messages: 4
Inscription: 17 Mar 2022 19:47

Re: [Topic unique] Les radios du groupe Altice

Messagepar 95460 » 29 Juin 2024 03:49

Au jo ce jour :

Décision no 2024-585 du 27 juin 2024 portant agrément de la modification du contrôle de la société Altice Média

La demande de modification du contrôle de la société Altice Média est agréée, sous réserve de la signature d’avenants aux conventions des services de télévision BFM TV, RMC Découverte, RMC Story, BFM Normandie, BFM Paris Ile-de-France, BFM DICI, BFM Côte d’Azur, BFM Marseille, BFM Var, BFM Grand Littoral et BFM Grand Lille et des services de radio BFM Business, RMC et BFM Radio, visées ci-dessus, qui devra tenir compte du nouvel actionnariat résultant de l’opération et compléter les conventions dans le sens prévu au point 4.

https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/ ... 0049833334
SONY XDR-S40DBP, SONY XDR-S41D, SONY ICF-7600D
Avatar de l’utilisateur
95460
Maître des airs
Maître des airs
 
Messages: 675
Inscription: 28 Sep 2022 19:24
Localisation: Ézanville

Re: [Topic unique] Les radios du groupe Altice

Messagepar kiki37 » 02 Juil 2024 10:45

Carlos PIRES sur Télésatellite a écrit:CMA CGM achète Altice Media sous conditions

L'Autorité de la concurrence a autorisé la de prise de contrôle exclusif d'Altice Media, la branche médias du groupe Altice, par le groupe CMA CGM sous conditions.

Selon l'organisme, un risque d'éviction a été identifié au niveau local, l'opération impliquant notamment une concentration avec les chaînes locales BFM Marseille, BFM DICI, BFM Nice ou encore BFM Toulon (les chaînes « BFM PACA ») dont la zone de diffusion recoupe celle de La Provence.

L'Autorité a relevé que la nouvelle entité serait susceptible de mettre en œuvre une stratégie de couplage lors de la vente aux annonceurs des espaces publicitaires de La Provence et ceux des chaînes locales BFM PACA. « Compte tenu notamment des positions de marché parfois quasi-monopolistiques de La Provence et de l'existence d'une base d'annonceurs communs significative entre La Provence et BFM PACA, la concentration aurait pu porter atteinte à la structure concurrentielle locale et ainsi réduire, à terme, l'offre en journaux de presse quotidienne régionale. »

« À l'issue de l'opération, la nouvelle entité aurait, en effet, eu la capacité et l'incitation de se servir de ses offres de ventes couplées comme d'un levier, afin de conduire, ou de contraindre, certains annonceurs à privilégier ses offres en espaces publicitaires, au détriment des offres en espaces publicitaires des journaux concurrents de La Provence. Une perte de revenus publicitaires, dans le contexte économique difficile que connait actuellement la presse quotidienne régionale, pourrait conduire, du fait de l'opération, à la disparition des journaux concurrents et ainsi de priver le lecteur et les annonceurs locaux d'offres alternatives à celles de La Provence. », conclu l'autorité.

Dans son communiqué, elle indique que « Afin de remédier aux risques d'atteinte à la concurrence identifiés par l'Autorité, CMA CGM a souscrit des engagements comportementaux d'une durée de cinq ans. En particulier, CMA CGM s'est engagé à ne pratiquer, directement ou indirectement (vis-à-vis des annonceurs, des agences médias ou encore par l'intermédiaire de tiers), aucune forme de couplage (y compris sous des formes détournées, à savoir une subordination ou l'octroi d'avantages et de contreparties) entre la vente des espaces publicitaires de La Provence, d'une part, et des chaînes BFM PACA (chaînes locales de BFM dont la zone de diffusion recoupe celle de La Provence), d'autre part. Dans le cas où ces ventes seraient réalisées par des tiers, la partie notifiante s'engage à insérer dans les contrats pertinents des clauses prévenant tout couplage entre ces mêmes ventes d'espaces publicitaires. Dans le cadre de la mise en œuvre de l'engagement, CMA CGM s'est également engagée à maintenir une séparation des régies publicitaires respectives de La Provence et des chaînes BFM PACA. CMA CGM s'engage à former et sensibiliser aux engagements les personnels des régies de La Provence et de BFM PACA. Le suivi de la mise en œuvre de ces engagements sera assuré par un mandataire indépendant.
»
"Qui dira toute la malice dont les choses sont capables lorsqu'elles cherchent à vous embêter ?"... E.Aisberg, (son C.V.)

modérateur des forums TVNT
Avatar de l’utilisateur
kiki37
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 38148
Inscription: 03 Nov 2014 11:30