vidéodisque

Différents standards (PAL, SECAM, NTSC), histoire et évolution de la TV analogique...

Re: vidéodisque

Messagepar Lowtone » 24 Déc 2023 23:00

kiki37 a écrit:
Mannix54 a écrit:La taille du laserdisc proche d'un 33 tours

c'est à dire 30 cm (précision pour les petits "djeuns" :mrgreen: et aussi parce qu'il y a eu des 33 tours de 25 et 17 cm ) de diamètre ;)


Sauf que pour le Laserdisc c'est 30 cm ou 20 cm. Et CD Vidéo 12 cm..
Anonymous a écrit:Demandez l'heure a quelqu'un qui regarde une chaine d'info il regarde sa montre :D
Avatar de l’utilisateur
Lowtone
Etalon
Etalon
 
Messages: 1368
Inscription: 11 Avr 2009 14:38

Re: vidéodisque

Messagepar mutantape » 25 Déc 2023 00:36

Il y effectivement eu des laserdisc hd-mac , pas pour le grand public, mais au moins des prototypes utilisés par exemple à l'exposition universelle de Barcelone, sauf erreur. Je ne sais plus si j'en avais parlé ici mais on trouve une photo d'un disque et quelques détails sur les pages hd-mac de Wikipedia. (Si les liens fonctionnent encore).

@Dandu: pour mon futur hypothétique quand je parlais d'utiliser un laser je voulais dire une diode laser, la tête optique laserdisc étant à reconstruire complètement autour de cela. Je pense que ce composant de base aura toujours une utilité indépendamment de ces formats et continuera donc à exister bien après eux.
mutantape
Grenouille
Grenouille
 
Messages: 424
Inscription: 05 Mai 2008 01:16

Re: vidéodisque

Messagepar mutantape » 25 Déc 2023 00:48

Mannix54 a écrit:La taille du laserdisc proche d'un 33 tours était en effet pas pratique pour la manipulation et le stockage, mais ça donnait une grande pochette avec des détails plus nets que la version DVD et Blu-ray.

Pas sûr qu'on aurait pu caser le signal analogique du laserdisc sur un disque optique de 12 cm de diamètre (celui du CD, DVD et Blu-ray), avec la finesse de gravure d'un Blu-ray, on voit déjà que le "rip" doomsday d'un laserdisc entraine des gros fichiers de plusieurs centaines de giga-octets.


En théorie il aurait toujours été possible de stocker à nouveau sous forme analogique, en utilisant la finesse de gravure du bluray. Mais ça aurait été une copie analogique de génération n+1.
mutantape
Grenouille
Grenouille
 
Messages: 424
Inscription: 05 Mai 2008 01:16

Re: vidéodisque

Messagepar mutantape » 25 Déc 2023 01:14

En stockage numérique on pourrait se dire qu'en ignorant le son numérique le contenu est défini par les distances centre à centre des cuvettes successives. La fréquence max codant le blanc étant 7.9 MHz en PAL, mettons 8 MHz , si 16 bits suffisent comme précision on aura 2 octets par cycle, 16 Mega octets par seconde, pour une face de 3600s, ça ferait dans les 58 Go. Comme en moyenne on ne serait pas tout le temps à fmax, ça passerait sur un bluray double couche. Et il y aurait sûrement moyen de faire une compression sans pertes spécifique, un facteur 2 ne semble pas déraisonnable.
mutantape
Grenouille
Grenouille
 
Messages: 424
Inscription: 05 Mai 2008 01:16

Re: vidéodisque

Messagepar Mannix54 » 25 Déc 2023 01:42

Il y a les graveurs de Blu-ray PC BD-XL, avec des médias qui peuvent aller jusqu'à 100 Go (triple couche) et 128 Go (quadruple couche), si ton estimation est bonne alors on pourrait sauvegarder les fichiers rip doomsday dessus.

Sinon il y a les disques dur comme alternative, avec les modèles de 4 To pour 100 euros.
Avatar de l’utilisateur
Mannix54
Etalon
Etalon
 
Messages: 1228
Inscription: 18 Oct 2007 09:21

Re: vidéodisque

Messagepar Clopos » 24 Jan 2024 19:58

mutantape a écrit:En stockage numérique on pourrait se dire qu'en ignorant le son numérique le contenu est défini par les distances centre à centre des cuvettes successives. La fréquence max codant le blanc étant 7.9 MHz en PAL, mettons 8 MHz , si 16 bits suffisent comme précision on aura 2 octets par cycle, 16 Mega octets par seconde, pour une face de 3600s, ça ferait dans les 58 Go. Comme en moyenne on ne serait pas tout le temps à fmax, ça passerait sur un bluray double couche. Et il y aurait sûrement moyen de faire une compression sans pertes spécifique, un facteur 2 ne semble pas déraisonnable.


Sauf que ce calcul au doigt mouillé ne tient pas compte de certains paramètres pour l'encodage et surtout la performance qualitative pour l'échantillonnage et le codage statistique des images. Les plus récents algorithmes et formats de compression vidéo réellement adaptés à la SD permettent de diviser par 15 voire par 20, le flux d'origine, sans aucune détérioration notable, dès lors qu'ils sont correctement paramétrés.

Sur ce point encore, l'A.I. permet même d'éliminer totalement les artefacts de la vidéo analogique et de reconstituer voire de sublimer les images d'origine. Le tout dernier défi actuel des chercheurs consiste à produire une image vidéo élargie (exemple 16/9) à partir d'une simple image 4/3 en extrapolant voire en recréant ce qu'il y a ou ce qu'il pourrait y avoir dans les deux portions latérale à combler.

En considérant la performance dans la restauration des vieilles vidéos (même grand public) avec les outil A.I., on peut être certain que d'ici 5 ans, des téléviseurs pourront proposer des fonctions intégrées de colorisation du N&B, d'amélioration d'image, de suppression des parasites ou défauts de la pellicule, etc... Chacun pourra choisir entre la source d'origine et celle qui sera "optimisée".

J'espère que les archives de l'INA vont exploiter ce type d'outils pour convertir les calamiteux kinéscopes N&B des années 1950 à 1975 (période RTF, ORTF, TF1 noir et blanc en 819L). J'ai déjà pu voir quelques démos et c'est carrément bluffant, y compris à partir de VHS ou film super 8 !

Exemple, avec les solutions pro Topaz :
https://www.youtube.com/watch?v=UgR8sFVF6UU

Les traitements les plus performants sont ceux qui "apprennent" par réglages ciblés, fins et manuels, les traitements à appliquer sur une portion ou sur un critère donné d'une vidéo ou d'un film. En quelques mois à peine, j'ai pu constater les considérables progrès de cette technologie que j'ai découvert en 2001 (dérivée d'outils militaires, de reconnaissance, etc...). :idea:
Clopos
Petit ver
Petit ver
 
Messages: 47
Inscription: 04 Juin 2021 10:18

Re: vidéodisque

Messagepar Lowtone » 29 Jan 2024 07:31

Clopos a écrit: Le tout dernier défi actuel des chercheurs consiste à produire une image vidéo élargie (exemple 16/9) à partir d'une simple image 4/3 en extrapolant voire en recréant ce qu'il y a ou ce qu'il pourrait y avoir dans les deux portions latérale à combler.

Pourquoi diantre une telle proposition ? Je m'insurge contre cette dénaturation totale des archives. Inventer des éléments d'image c'est trahir la réalité ou la volonté du réalisateur. Pour ce qui est du recadrage, avant c'était en coupant, et dans le futur cela va être en extrapolant. Tout ça parce que certains ne supportent pas les bandes noires pour les émissions de télé mais les adorent pour les films de cinéma.
Dans un cas comme dans l'autre changer le cadrage ce n'est pas qu'une question technique mais aussi une question de grammaire. Le plan ne veut plus dire la même chose s'il est charcuté autrement. Et cela pose un problème de droit moral. Ce n'est pas parce que la technologie permet de faire des choses qu'il faut se vautrer dans le grand n'importe quoi et ravager les archives de la sorte.


Clopos a écrit: des téléviseurs pourront proposer des fonctions intégrées de colorisation du N&B, d'amélioration d'image, de suppression des parasites ou défauts de la pellicule, etc...

Nettoyer les défauts, c'est très bien quand c'est bien fait sans aller trop loin. Barioler les images c'est hideux. Avec la technologie actuelle ce n'est pas du tout au point, de plus les couleurs sont Historiquement fausses. Il faut savoir aussi que le noir et blanc n'est pas nécessairement une contrainte mais bien souvent résulte d'un choix. Si l'on est infoutu de regarder un film en noir et blanc et en 4/3, on peut toujours regarder les programmes pour décérébrés sur NRJ 12, mais ce n'est pas une raison pour se permettre - et de quel droit ?- de travestir les documents d'archives.
Tout ceci est contraire aux règles de la FIAF.

Clopos a écrit:Chacun pourra choisir entre la source d'origine et celle qui sera "optimisée".

Il y a déjà des réalisateurs qui sont montés au créneau pour faire interdire l'IA dans les téléviseurs car leurs films tournés en 24p étaient extrapolés et fluidifiés en 60p.
Voyez-vous le problème c'est qu'il n'y a déjà plus la possibilité de choisir la source d'origine. Les Youtubeurs ont déjà tout fluidifié, rogné, bariolé, qu'il est très facile de trouver les vieux films dans cet état. Cela fait des millions de vues et presque tout le monde a l'air d'adorer. Ces versions sont mises en avant par les algorithmes, elles apparaissent en premier dans les résultats de recherche. Quand l'on souhaite trouver la version d'origine, il faut vraiment fouiller.
Même si elle existe toujours quelque part la version d'origine est devenue ainsi invisible, oubliée, radiée, dépréciée.

Cela fait déjà dix ans que ça dure. Il eût été plus intelligent de faire de l'éducation à l'image et de réserver l'utilisation de l'IA pour la seule correction de défauts.

Et voilà comment l'on ruine des archives avec le tout-à-l'IA : https://www.youtube.com/watch?v=sHkc83XA2dY

Quant à l'original, il faut vraiment chercher.
Anonymous a écrit:Demandez l'heure a quelqu'un qui regarde une chaine d'info il regarde sa montre :D
Avatar de l’utilisateur
Lowtone
Etalon
Etalon
 
Messages: 1368
Inscription: 11 Avr 2009 14:38

Re: vidéodisque

Messagepar Mario78 » 30 Jan 2024 00:08

C'est vrai ,mettons toutes ces archives du siècle dernier à la poubelle : ça fera de la place dans les armoires.
De toute façon, cela n'intéresse que les riches qui ont du pognon.
je n'ai pas inventé les systèmes PALM et SECALM
Avatar de l’utilisateur
Mario78
Hippo
Hippo
 
Messages: 3525
Inscription: 19 Fév 2009 22:31

Re: vidéodisque

Messagepar Lowtone » 30 Jan 2024 04:39

Vous raillez mon propos car vous n'avez rien trouvé de mieux, il n'est pas question de mettre quoi que ce soit à la poubelle mais de restaurer normalement sans extrapoler. Restaurer au plus près possible de l'état d'origine du document.
Anonymous a écrit:Demandez l'heure a quelqu'un qui regarde une chaine d'info il regarde sa montre :D
Avatar de l’utilisateur
Lowtone
Etalon
Etalon
 
Messages: 1368
Inscription: 11 Avr 2009 14:38

Re: vidéodisque

Messagepar Mario78 » 30 Jan 2024 14:31

Lowtone a écrit:Vous raillez mon propos car vous n'avez rien trouvé de mieux, il n'est pas question de mettre quoi que ce soit à la poubelle mais de restaurer normalement sans extrapoler. Restaurer au plus près possible de l'état d'origine du document.

Merci de vous contredire en 2 post!
La restauration est déjà le sacrifice de material source.
Simplement parce que le créateur de l'oeuvre et le restaurateur de celle-ci sont rarement la même personne.
Rien que numériser une pellicule, c'est tuer l'oeuvre qui est dessus.
je n'ai pas inventé les systèmes PALM et SECALM
Avatar de l’utilisateur
Mario78
Hippo
Hippo
 
Messages: 3525
Inscription: 19 Fév 2009 22:31